26/05/2016 10:54 GMT+7 Email Print Like 0

Mise en route d’un mécanisme de fourniture d'informations sur les droits de l’homme à la presse

Une conférence intitulée "Fourniture d’information sur les droits de l’homme à la presse" a eu lieu le 25 mai à Hanoi, sous les auspices du ministère de l’Information et de la Communication et du Comité de pilotage sur les droits de l’homme du gouvernement.

Cette manifestation avait pour but de fournir des informations sur les formes de garantie des droits de l’homme au Vietnam et dans le monde, contribuant à intensifier le travail de diffusion de l’information du lectorat étranger sur les droits de l’homme.

Ces dernières années, le Vietnam s’intéresse particulièrement aux droits de l’homme, ce qui s​e traduit par la promulgation des documents guidant l’exécution des droits de l’homme, le perfectionnement du système de la loi de garantie des droits de l’homme, la stabilité de la vie des habitants, la garantie du bien-être social, la plus haute position du Vietnam sur la scène internationale, laquelle est reconnue par la communauté internationale.

"Ce résultat ​a en partie été rendu possible grâce ​aux contributions considérables des journalistes spécialisés sur les droits de l’homme", a indiqué le ministre de l’Information et de la Communication, Truong Minh Tuân.

Cependant, ce dernier a pointé du doigt certaines faiblesses dans le travail de communication sur les droits de l’homme ces derniers temps telles que les incohérences de coordination dans le travail de communication, la lenteur de la fourniture d’information sur les droits de l’homme à la presse...

Le ministère de l’Information et de la Communication a confié le Département de l’information extérieure la tâche de coord​onner des activités des organes concernés dans l’organisation mensuelle de la conférence de fourniture des informations sur les droits de l’homme à la presse.

Les participants ont également proposé d’augmenter les activités de direction des informations sur les droits de l’homme aux médias.

De plus, les organes de presse doivent accélérer la ​communication sur la ligne, la politique du Parti, la loi de l’État sur la garantie de l’exécution des droits de l’homme, notamment dans les régions reculées. -VNA/VI
Articles Déjà publiés