06/11/2015 10:36 GMT+7 Email Print Like 0

Minh Hanh, décorée du prix Fukuoka 2015

Le  styliste Minh Hanh vient de  recevoir le 16 septembre des mains du Conseil du  Comité Fukuoka (Japon) le prix Fukuoka 2015 récompensant sa contribution sans relâche à faire connaître  la mode vietnamienne à l’étranger. Elle était honorée dans la catégorie Prix des Arts et de la Culture.

Pour ses efforts à faire connaître la culture vietnamienne via ses modèles de ao dài (tunique traditionnelle vietnamienne) confectionnée sur tissu de brocatelle brodé à la main par des ethnies minoritaires, la styliste Minh Hanh est le représentant du Vietnam à la cérémonie de remise du  Prix Fukuoka 2015 à côté d’autres titulaires du prix : l’historien birman Thant Myint-U et l’historien-sociologue indien Ramachandra Guha, a annoncé à la cérémonie de remise du prix Fukuoka 2015 à Hanoi, M. Atsuhito Sadakari, maire adjoint de la ville Fukuoka (Japon).


Le styliste Minh Hanh reçoit le prix Fukuoka 2015.


Minh Hanh présente ses modèles confectionné sur la matière première de ao dai de brocatelle  de l’ethnie H’Mông


Minh Hanh et ses mannequins 

Le prix Fukuoka a été créé en 1990 par les autorités municipales de Fukuoka et la Fondation internationale de la ville de Fukuoka dans le but d'honorer les réalisations personnelles ou celles d'organisations qui contribuent activement à perpétuer et faire connaître au monde des valeurs asiatiques diversifiées et originales. Les 25 dernières années,  Fukuoka a récompensé 99 personnages engagées dans divers secteurs de 27 pays et territoires. Minh Hanh est le 2e Vietnamien titulaire de ce prix, elle succède à l’historien Phan Huy Lê, jusqu’ici unique lauréat vietnamien en 1996. 

Pour son souci de préserver les  matières premières et les costumes traditionnels des ethnies minoritaires montagnards du Nord, la designer Minh Hanh a nourri son souhait de confectionner les ao dài modernes  mais puisées dans le cachet culturel vietnamien, sur les étoffes rudes et d’autres tissus tissé par les femmes d’ethnies minoritaires Dzao et H’Mông.

Elle a introduit les motifs modernes, des fleurs multicolores et brodés à la main des ethnies minoritaires sur ses modèles.  Actuellement, plusieurs ao dài de brocatelle, décorés de motifs de broderie à la main des ethnies minoritaires ont été présentées lors des défilés de mode au Vietnam et à l’étranger.
 
« Le prix est également le fruit de travail des habitants d’ethnies minoritaires et  des artisans montagnards du Vietnam. Cette décoration reste non seulement la fierté pour moi mais pour tous ceux qui activent dans la culture et la mode au Vietnam et j’espère voir le prix débuter une coopération culturelle et de la mode entre le Vietnam et le Japon », a confié le styliste Minh Hanh de son décoration Fukuoka 2015.

Les stylistes vietnamiens Minh Hanh, Viêt Hùng et Quang Nhât ont coopéré avec le designer japonais Seiji Amamoto, pour présenter les collections de brocatelle vietnamienne et de soie raide hakata ori, matière première traditionnelle à tisser des kimonos  japonais dans le temple Keigo vieux de 800 ans au centre de la ville de Fukuoka, lieu où s’est déroulée la cérémonie de remise de prix./.


Le ao dai du styliste Minh Hanh s’inspirant du costume des H’Mông


Les modèles de Minh Hanh présentés à la cérémonie de remise du prix Fukuoka 2015
 
Des modèles de ao dài de brocatelle du styliste Minh Hanh :
 





Texte : Ngân Hà – Photos : Trinh Van Bô