09/06/2014 22:03 GMT+7 Email Print Like 0

Mer Orientale : la Chine déploie deux bâtiments de guerre supplémentaires

Hanoi, 9 juin (VNA) - Le 9 juin, la Chine a déployé deux bâtiments de guerre supplémentaires pour protéger sa plate-forme Haiyang Shiyou-981 implantée illégalement dans les eaux vietnamiennes.

La Chine a donc mobilisé ce lundi environ 36 navires des garde-côtes, 21 navires de transport et remorqueurs, 44 bateaux de pêche et six bâtiments de guerre, outre un avion espion Y-8 opérant à une altitude de 300 à 500 m.

Les bâtiments de guerre chinois étaient positionnés à l'Est, à l'Ouest et au Sud de la plate-forme, avec deux navires à chacun de ces points cardinaux. Les bateaux de pêche chinois, avec l'aide de deux navires des garde-côtes, ont montré une attitude agressive en heurtant, chassant et encerclant les bateaux de pêche vietnamiens qui opéraient dans leur pêcherie traditionnelle à une distance de 38-40 milles nautiques de la plate-forme.

Les navires des garde-côtes, des patrouilles maritimes, de transport et remorqueurs chinois se sont divisés en groupes et organisés en rideaux à une distance de 7-8 milles et de 9-11 milles de la plate-forme. Ils étaient prêts à percuter les navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam et les bateaux de pêche vietnamiens, ains que recourir à des lances à eau pour les empêcher.

Selon la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam, ses navires ont continué le 9 juin à protester contre le déploiement par la Chine de cette plate-forme, de navires et avions dans les eaux vietnamiennes. Ils fonctionnaient à une distance de 7-10 milles de la plate-forme pour exiger de la Chine de se retirer des eaux vietnamiennes. Ils ont également assisté les bateaux de pêche vietnamiens pour qu'ils puissent poursuivre leurs activités.

Les bateaux de pêche vietnamiens, de leur côté, ont poursuivi leurs activités à une distance de 30-40 milles de la plate-forme, tout en dénonçant les agissements des navires chinois et demandant à la Chine de retirer tous ses appareils.

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, puis le 3 juin, à une position fixe à 15 degrés 33 minutes 36 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 11 secondes de longitude Est, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam. -VNA/VI
Articles Déjà publiés