24/11/2015 09:30 GMT+7 Email Print Like 0

Mer Orientale : Ban Ki-moon appelle les parties à respecter le droit

Dans le cadre des réunions en marge du 27e Sommet de l'ASEAN et du Sommet de l'Asie de l'Est, le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé dimanche toutes les parties à faire preuve de retenue et à respecter le droit international dans le règlement des différends de souveraineté en Mer Orientale.
"Sur les revendications concurrentes en Mer orientale, j'ai toujours dit que toutes les parties devaient faire preuve d'une retenue maximale et résoudre le différend de manière pacifique par le dialogue et dans le respect du droit international", a-t-il déclaré lors d'une réunion avec les dirigeants de l'ASEAN en Malaisie.
Il a fait ces commentaires après ​que la Chine a déclaré qu'elle continuerait à construire des installations militaires et civiles sur des îles artificielles contestées en Mer orientale.
Auparavant, le 21 novembre, le président américain Barack Obama a déclaré que les pays devaient cesser de construire des îles artificielles et de militariser leurs revendications en Mer Orientale.​
Lors ​de sa réunion samedi à Kuala Lumpur avec les dirigeants de l'ASEAN, le président Obama a souligné que dans l'intérêt ​de la stabilité dans la région, les pays impliqués devaient arrêter d'agrandi​r, ​de constru​ire et ​de militariser les zones contestées.
Il a également d​éclaré qu'il saluait le travail de l'ASEAN pour élaborer un code de conduite en Mer Orientale, ​ainsi que pour ​assurer un règlement pacifique des différends et la liberté ​de navigation et de survol dans cette zone maritime.
Le 27 octobre dernier, l'Agence France Presse (AFP) a annoncé que le navire américain lance-missiles USS Lassen avait ​croisé à moins de 12 milles de plusieurs îles artificielles que la Chine construit illégalement dans l'archipel vietnamien de Truong Sa (Spratly), ​inaugurant le plan américain de patrouilles régulières en Mer Orientale.
Le même jour, l'agence de presse Reuters a précisé que l'USS Lassen s’était approché des îlots Xu Bi et Vanh Khan dans l'archipel de Spratly, et que d'autres patrouilles pourraient être effectuées dans les semaines prochaines.
Le 29 octobre, le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Hai Binh a indiqué que le Vietnam respectait la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale​ conformément aux règles de la convention des Nations-Unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982.
"En tant ​que pays ayant souveraineté ​sur les archipels de Hoang Sa (Paracel) et Truong Sa en Mer Orientale et ​partie à la CNUDM, le Vietnam respecte la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, conformément ​à la convention", a-t-il déclaré en réponse à la question de correspondants sur la réaction du Vietnam devant le passage du navire américain précité près de plusieurs structures géographiques de l'archipel de Spratly.
"Le Vietnam appelle les parties concernées à contribuer activement au maintien de la paix, de la stabilité, de la liberté et de la sécurité de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale sur la base du droit international, dont la CNUDM de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC)", a insisté le diplomate. -VNA/VI
Articles Déjà publiés