15/09/2017 16:54 GMT+7 Email Print Like 0

Les norias de Nà Khuong

Les 25 norias du hameau de Nà Khuong (commune de Ban Bo, district de Tam Duong, province de Laï Châu), pareils à des roues géantes, tournent sans fin nuit et jour pour monter l'eau vers les rizières.  Un nouveau produit touristique de la province de Laï Châu.
Les «pompes» artisanales du pays des Muong

Pour les ethnies Thaï, Muong, Tày et Nùng de la région montagneuse Nord-Ouest, les norias sont un outil agricole les aidant à tirer l'eau des rivières et  cours d'eau pour irriguer les rizières situées plus haut. Sur les grands champs comme Muong Thanh (Diên Biên), Muong Lo (Yên Baï), les norias sont nombreuses. Un spectacle qui ravit les touristes de passage.

«Les Thaï et les Muong ont choisi de larges vallées pour s’installer et pratiquer l’agriculture. L'eau est conduite de la montagne au village et des ruisseaux dans les champs. Selon le débit et les exigences, les gens installent jusqu'à plusieurs dizaines de norias, grandes et petites. Les petits   mesurent 2,5 m de diamètre, les  plus grandes de 7 à 8 m ».
(Chercheur culturel Phan Câm Thuong - selon le journal Solidarité)
Nà Khuong est peut-être le plus beau endroit du Nord-Ouest pour ses norias montés par les villageois le 9e mois lunaire de chaque année le long du ruisseau Nâm Mu, afin d’irriguer plus d'une douzaine d'hectares de rizières de la récolte Hiver-Printemps. Jusqu'à présent, 25 norias ont été érigées le long de ce ruisseau.

Pour l'axe central de la noria, les Thaï de Nà Khuong choisissent un bois léger, durable et résistant à l'eau. Les  brins sont faits dans des troncs droits de vâu (phyllostachys duveté - une espèce de bambou). Après, les minces panneaux rectangulaires en bambou tressé sont attachés autour de la roue pour faire les pales.

Les norias du hameau de Nà Khuong font environ 6 m de diamètre. Elles ne sont visibles qu’avant la saison des crues. Lorsqu’arrivent les crues, elles sont souvent emportées. Au 9e mois lunaire de chaque année, les habitants en reconstruisent de nouvelles.
 

Les norias alimentent en eau les rizières verdoyantes de Nà Khuong.


Système d’irrigation en bambou.


Pour la durabilité des norias, les Thaï du hameau de Nà Khuong choisissent des matériaux légers,
durables et résistants à l'eau.



Les norias géantes soutiennent efficacement les agriculteurs dans le travail d'irrigation.


En visitant le hameau de Nà Khuong, les visiteurs découvriront aussi les coutumes de l’ethnie Thaï.


Les enfants du village de Nà Khuong se déplacent en radeau sur le ruisseau Nâm Mu.


Les touristes peuvent traverser un pont de bambou pour visiter l'autre rive de la rivière Nâm Mu.


Les norias de Nà Khuong sont un nouveau produit de tourisme communautaire
de la région Nord-Ouest.



Après une journée de travail, les gens de Nà Khuong vont se baigner auprès des norias.


À l'heure actuelle, dans les deux villages de Na Khuong,  20 des 64 familles participent à l’accueil
des touristes le long du ruisseau Nâm Mu.



Vous pourrez vous détendre,  vous amuser et profiter de la nourriture locale et du soleil des montagnes.


Les enfants qui louent des costumes traditionnels Thaï jouent dans les eaux fraîches du ruisseau Nâm Mu.


Les norias de Nà Khuong embellissent le paysage et témoignent de la créativité des habitants locaux.
 

Des touristes attrapent des poissons dans le ruisseau et les  préparent  directement au bord du ruisseau.


La commune de Ban Bo planifie certaines zones pour développer l'écotourisme communautaire.


La visite des norias de Nà Khuong est payante, de l’ordre de 10.000 dôngs/personne.

Des outils agricoles archaïques qui attirent les touristes

Selon Lo Van Cac, les gens du hameau ont été surpris ces dernières années en voyant de nombreux visiteurs prenant des photos des norias du ruisseau Nâm Mu.

«Au premier trimestre de 2017, plus de 12 000 visiteurs sont venus visiter le village de Nà Khuong, dont de nombreux groupes d’étrangers.»
(Dèo Van Tinh, président du Comité populaire du hameau de Ban Bo)
En voyant la demande croissante des visiteurs, sa famille et d’autres ont monté des baraquements au bord du ruisseau, investi dans l'achat de vêtements traditionnels Thaï qu’ils louent aux visiteurs pour prendre des photos. Ils proposent aussi aux touristes de la cuisine Thaï.

Le hameau de Bo est très fréquenté les weekends. La plupart des visiteurs viennent de la ville de Laï Châu, parfois de Sa Pa (Lao Caï). Le village de Nà Khuong se trouve en effet à seulement 40 km de Sapa, surnommé la «capitale du tourisme de la région Nord-Ouest». De nombreux voyagistes ont ouvert des circuits vers Laï Châu pour explorer cet endroit.

Tu Huu Hà, président du Comité populaire du district de Tam Duong, a déclaré que le village de Nà Khuong est devenu un nouveau lieu touristique. Ces prochaines années, le district investira pour renforcer l’attractivité de cette nouvelle destination.

Le Département de la Culture, du Tourisme et des Sports de Laï Châu a proposé au Comité populaire de reconnaître Nà Khuong en tant que site touristique et d’en faire un site d'écotourisme clé du district de Tam Duong./.
 
Réalisé par Thông Thiên - Viêt Cuong