05/02/2015 15:08 GMT+7 Email Print Like 0

Les nipas de Câm Thanh

Nous connaissions les nipas le long des fleuves et arroyos du Sud. Peu de gens savent qu’ils prospèrent aussi dans la région Centre, surtout dans la commune de Câm Thanh, province de Quang Nam, une région touristique proche de Hôi An.
On ne sait pas depuis quand les nipas ont été plantés dans la commune de Câm Thanh (ville de Hôi An). Selon M.Vo Tân Muoi, un habitant local, ils ont  été emportés par des commerçants il y a 200 ans.  Au fil du temps, ilsse sont développés. On peut facilement les trouver le long des cours d’eau  des hameaux de Thanh Tâm Dông, Thanh Tâm Tây, Thanh Nhut, Van Lang.

Nous avons pris des kouffas conduits par Mme Trân Thi Keo pour visiter la forêt de nipas verdoyante. Selon Mme Keo, on compte plus de 30 femmes qui transportent ainsi les touristes dans la commune de Câm Thanh.


Le tourisme vert se développe à Câm Thanh depuis 10 ans et cette commune est devenue
un site touristique des environs de l’ancienne ville de Hôi An


Des touristes étrangers découvrent la forêt de nipas de Câm Thanh...


... et apprennent à conduire le kouffa.


Les touristes étrangers adorent les jeux folkloriques faits de feuilles de cocotiers


La galette soufflée au copra est une spécialité de Câm Thanh.


Visite d’une maison en nipas à Câm Thanh..


Une théière en noix de coco.


Mme Sau Môt append aux touristes à faire de la chique de bétel, un trait culturel des Vietnamiens.


Des touristes découvrent la beauté de la commune de Câm Thanh.

«
          Câm Thanh est une commune côtière d’une superficie de 900 ha. Elle se situe dans la Réserve de biodiversité de Cù Lao Chàm, Hôi An. Il s’agit d’une région qui se situe au carrefour des fleuves Thu Bôn, De Vong, Truong Giang. Cette région a des conditions favorables au développement des nipas.
                                            »
Mme Keo nous a emmenés voir Mme Sau Môt. Elle habite une maison au bord du fleuve Thu Bôn construite de façon traditionnelle avec ces nipas. Nous y avons rencontré des touristes hollandais qui étaient en train de goûter de la galette soufflée avec du copra, préparée par Mme Sau Môt.

Depuis le développement du tourisme vert, les foyers dans la commune ont élaboré des règles de gestion des nipas.  Ainsi, les villageois sont autorisés à exploiter les feuilles de nipas pour construire une maison, faire des souvenirs pendant seulement deux périodes de l’année : février – mars et septembre – octobre.

Avec des touristes hollandais, nous avons repris le kouffa pour continuer notre parcours de découverte des traits culturels de la région. Nous avons eu l’occasion de fabriquer des jeux folkloriques à partir de feuilles de nipas. Nous nous sommes arrêtés pour que M. Nguyên Manh, fils de Mme Sau Mot, nous montre un jeu folklorique local : le kouffa tournant.

La commune de Câm Thanh est un modèle de tourisme « homestay » à Hôi An. Les habitants ont fait des efforts pour créer un label « Tourisme vert » pour cette région./.

Texte et Photos: Thông Thiên