09/05/2015 09:09 GMT+7 Email Print Like 0

Les localités engagées à accélérer la réduction de la pauvreté

 Le gouvernement vietnamien prend en considération la réduction rapide et durable de la pauvreté, à commencer dans les districts les plus démunis, a souligné le Premier ministre Nguyen Tan Dung lors d'une vidéoconférence le 8 mai.



Cette vidéoconférence était consacrée au bilan de six années d'application de la résolution gouvernementale 30a/2008/NQ-CP sur le programme d'assistance pour la réduction rapide et durable de la pauvreté dans les districts démunis.


Le chef du gouvernement a demandé au Comité central de pilotage de la réduction durable de la pauvreté, aux ministères, secteurs et aux localités de continuer de promouvoir l'esprit de responsabilité dans la réalisation de leurs missions, afin que le Vietnam puisse devenir un pays industriel et moderne en 2020.


Il leur a également ordonné de réexaminer et de perfectionner les politiques prises en vertu de cette résolution, de développer les politiques les plus efficaces, ainsi que d'encourager les entreprises à poursuivre leurs investissements dans les régions en difficulté...


Il a en outre recommandé aux ministères, secteurs et localités, ainsi qu'aux organes de presse, de renforcer la communication sur les tâches de lutte contre la pauvreté, de généraliser les modèles économiques efficaces et de recueillir les bonnes expériences.


Au cours de ces six dernières années, la mise en oeuvre de la résolution gouvernementale 30a/2008/NQ-CP a justifié l'octroi de 22.189 milliards de dongs (plus d'un milliard de dollars) aux districts démunis par le budget public et le secteur privé, de sorte que chaque district pauvre a bénéficié d'entre 35 et 40 milliards de dongs par an (entre 1 et 2 millions de dollars).


Pendant la période 2011-2014, le nombre des foyers démunis dans les 64 districts les plus pauvres a diminué de près de 38 %. Cependant, il est encore 5,5 fois supérieur à la moyenne nationale. Les réalisations ne sont pas encore durables. Les infrastructures ne répondent pas aux exigences de développement économique comme aux besoins de la population...


Le Comité central de pilotage de la réduction durable de la pauvreté a défini des tâches pour la période 2016-2020, dont l'accélération de la réduction de la pauvreté dans les zones montagneuses et au sein des ethnies minoritaires, dans les zones frontalières, littorales, insulaires et maritimes. Il continuera d'accorder la priorité à la construction d'infrastructures, au développement de la production, au resserrement des liens entre régions, ainsi qu'à l'amélioration de l'accès aux services sociaux de base. - VNA/VI

Articles Déjà publiés