27/02/2017 14:58 GMT+7 Email Print Like 0

Les fauteuils roulants Cogy, un nouvel espoir pour les handicapés

Les fauteuils roulants Proflhand, communément appelés Cogy, font partie depuis 2014 d’un projet de partenariat de la JICA (Agence de coopération internationale du Japon) au Vietnam. Il s’agit de fauteuils roulants à pédales fabriqués par la société japonaise Tess. Ils permettent à des patients souffrant d’une paralysie des bras de les utiliser, car ils sont mus par la seule force des jambes, voire d’une seule jambe.

«Le but du projet est de construire une plate-forme pour aider les personnes souffrant d’un handicap physique à retrouver une certaine mobilité», a déclaré Luong Tuân Khanh, directeur du Centre de réadaptation de l'hôpital Bach Mai.

En plus de l'hôpital Bach Mai, des fauteuils roulants Cogy  ont aussi été fournis aux hôpitaux C et de réadaptation fonctionnelle de Da Nang, à l'hôpital Cho Rây de Hô Chi Minh-Ville et à l'hôpital de réadaptation fonctionnelle de la province de Hà Tinh.

Selon Kenji Suzuki, directeur de TESS, l'entreprise qui fabrique ces fauteuils roulants, «TESS a travaillé longtemps pour promouvoir ce produit innovant au Vietnam, où le nombre de personnes handicapées augmente. Avec le Cogy, les patients peuvent à la fois se déplacer et faire de l'exercice pour maintenir leur tonus musculaire».

 


Présentation des fauteuils roulants COGY lors d'une conférence.


Ces fauteuils roulants entrent dans le cadre d’un projet d’aide de la JICA au Vietnam.


Les fauteuils roulants Proflhand ont permis à de  nombreux patients de retrouver une certaine
mobilité et de maintenir leur tonus musculaire.



Entraînement sur les Cogy.


Entraînement sur les Cogy.


Les Cogy ont offert une rééducation efficace à des centaines d’handicapés physiques à travers le Vietnam.


Grâce à ces fauteuils roulants,  même des patients gravement touchés ont retrouvé une mobilité.


Les fauteuils roulants Proflhand sont utilisés depuis deux ans au Centre de réadaptation de l'hôpital Bach Mai.


Le personnel médical du Centre de réadaptation de l'hôpital Bach Mai aide les patients à utiliser les Cogy.


Un ascenseur a été installé avec l’aide japonaise pour faciliter la prise en charge des patients.


La joie des patients se déplaçant sur le fauteuil roulant japonais.

Le ministère vietnamien de la Santé a accordé une certification au projet d’utilisation du Cogy comme  nouveau type de matériel de réadaptation fonctionnelle. Le handicapés physiques peuvent ainsi avoir accès à l'une des méthodes de réadaptation les plus efficaces au monde.

Au Centre de réadaptation de l'hôpital Bach Mai, les patients sont formés sur le Cogy pendant 30-45 minutes. Après cela, ils peuvent le diriger par eux-mêmes.  «J'ai essayé le Cogy pendant dix jours et maintenant je peux marcher avec une canne. Avant de venir ici, j'étais presque paralysé», a confié Pham Dinh Quang, 61 ans, victime d'un grave accident vasculaire cérébral (AVC).

Dans le cadre du processus de réadaptation fonctionnelle, après 20 jours, les médecins vérifient les effets sur les patients afin de décider des suites de la formation.

En trois ans d'utilisation des Cogy, 60 patients souffrant d’AVC pris en charge au Centre de réadaptation de l'hôpital Bach Mai ont connu une rééducation fonctionnelle réussie./.



Texte: Ngân Hà - Photos: Viêt Cuong

Articles Déjà publiés