27/08/2016 10:57 GMT+7 Email Print Like 0

Les automobiles indiennes se vendent bien sur le marché vietnamien

 De janvier à juillet, l’Inde était, avec 7.930 unités, le 3e fournisseur mondial de véhicules du Vietnam, derrière la Thaïlande et la République de Corée, selon l’Association des producteurs automobiles du Vietnam (VAMA).


C’est ce pays de l’Asie du Sud qui était le premier fournisseur d’automobiles de moins de neuf places au Vietnam durant cette période, avec près de 7.500 unités.


Selon les statistiques du Département général des Douanes du Vietnam, en 2015, la moitié des voitures de moins de neuf places importées au Vietnam provenait d’Inde.


L’Inde possède de grands atouts dans le segment moyen de gamme de la construction automobile. D’importants privilèges du gouvernement et une main-d’œuvre peu coûteuse ont contribué à élever la compétitivité de ces produits indiens sur le marché mondial de l’automobile.


Depuis le 1er juillet, la taxe sur la consommation spéciale frappant les véhicules d’une cylindrée de moins de 1,5 litre est passée de 45% à 40%, puis passera à 35% en 2017. La plupart des automobiles indiennes au Vietnam étant de petite cylindrée, les importations de véhicules indiens devraient se poursuivre dans les mois à venir.


La Thaïlande, la République de Corée, la Chine et le Japon sont également de grands fournisseurs d’automobiles du Vietnam.


Selon la VAMA, lors de ces sept premiers mois, le nombre de véhicules - notamment d’automobiles - commercialisés sur le marché vietnamien a dépassé les 162.000 unités, dont 60.600 ont été importées pour un coût total de 1,42 milliard de dollars. -CPV/VNA/VI

Articles Déjà publiés