09/01/2017 09:51 GMT+7 Email Print Like 0

L’élevage de poules Brahma au cœur de Hô Chi Minh-Ville

La Brahma est une race de poule de grande taille, très emplumée, avec une abondance de plumes aux tarses et aux pattes.

Elle est devenue une vedette parmi les amateurs de volailles d'ornement, de part son très beau coloris, sa taille impressionnante et majestueuse et sa petite crête à pois. Elle a beau être une poule imposante, elle n'en reste pas moins très calme et peu farouche, se laissant facilement attraper. Et certaines fermes d’élevage se trouvent même à Hô Chi Minh-Ville.

Lê Ngoc Phuong, qui a importé il y a quatre ans 6 couples de race française au prix de 15 millions de dongs/couple, a créé une ferme dans le quartier de Thanh Lôc, 12e arrondissement de la mégalopole.



Une poule Brahma adule pèse  de 7 à 8 kg


Vérification de la qualité d’un œuf.


Les œufs sont mis dans un incubateur


Des poules Brahma de race française


Des poules Brahma d’origine japonaise


Des poules Brahma de race néerlandaise


La poule Brahma, importée d’Europe, résiste bien aux maladies


La poule Brahma se distingue par ses pattes emplumées


Une poule au plumage multicolore


Les poules Brahma sont prisées par les amateurs de volailles d’ornement

La race Brahma aurait été développée aux Etats-Unis sur la base de poules de grande taille importées de Shanghai. Différents éleveurs ayant reçu des poules de différentes origines se sont amusés à donner différents noms à la race: Chittagong, Shanghai grise et Brahmapoutre (du fleuve indien éponyme). C’est le nom Brahmapoutre, donné par le Dr Bennett, devenu ensuite Brahma, qui a finalement triomphé.
La Brahma est une race de poule élevée comme animal de compagnie. M. Phuoc en importe de France, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne. Les poules des Pays-Bas ont un plumage multicolore, celle de France sont les plus volumineuses et ont un plumage moins coloré, celles de Grande-Bretagne  sont gracieuses et de petite taille.

D’origine européenne, les poules Brahma ont bien résisté  aux maladies et au climat du Vietnam.  L’élevage est facile, la nourriture ne se compose que de riz, de maïs, de  légumes. Et pour que les poules soient en bonne santé, l’éleveur doit veiller à une vaccination régulière et leur donner des gousses d’ail comme aliment complémentaire afin qu’elles soient plus résistantes aux épidémies.

La ferme de M.Phuoc fonctionne bien, ses poules Brahma se vendent comme des petits pains. Une poule de reproduction d’un à trois mois se vend quelques millions de dongs,  une poule adulte des dizaines de millions de dongs. Une poule à plumage multicolore se vend cher, jusqu’à 25 millions de dongs le couple. La poule Brahma  est censée porter chance, richesse et  pouvoir à son propriétaire.

M. Phuoc  dispose de deux fermes, une pour multiplier ses poules et l’autre, plus spacieuse, pour élever de jeunes poulets. Ses clients, qui viennent de nombreuses provinces du pays, désirent acheter un animal d’ornement ou en faire un plat succulent qui ravira les convives./.

 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat – Photos: Thông Haï