03/09/2017 15:10 GMT+7 Email Print Like 0

Le village des forgerons de Nhi Thanh fait résonner sa réputation

Le village des forgerons de Nhi Thanh, commune de Nhi Thanh, district de Thu Thua, province de Long An, est un village ayant une longue tradition de fabrication d’outils agricoles rudimentaires tels que pioche, pelles, faucilles, haches.
C’est avec ces outils que les paysans d’autrefois ont pu transformer une terre sauvage en un delta fertile. Dans la commune de Nhi Thanh, il est facile de trouver à l’ouïe l’atelier de forge de Le Minh Nhut, 82 ans, qui pratique ce métier depuis plus de 60 ans.  Son fils, Le Minh Hong, est près à reprendre le flambeau. Minh Hong a hérité de son père des secrets du métier.

Une forge artisanale comporte un foyer utilisé pour porter le métal à une température à laquelle il devient malléable (quand il est rouge). La première étape consiste à maintenir une température appropriée. Le travail de l’acier commence lorsqu’il devient rouge et souple. Ensuite, la pièce forgée est trempée dans l’eau pour être refroidie et durcie. Ce cycle est répété de nombreuses fois jusqu’au résultat final.

 

Faire chauffer la forge 


 Le forgeron façonne  un couteau


Le forgeage produit des sons caractéristiques


Forger la poignée, donner des retouches au produit…., dernière étape du travail du forgeron


Machine pour aplanir la surface du produit


Aiguisage et polissage


L’artisan transforme  l’acier en couteaux, haches, pioches…


La commune de Nhi Thanh compte une trentaine d’ateliers pratiquant la forge, pour l’essentiel dans les 3e , 4e et 5e hameaux.


Le forgeron doit savoir choisir l’acier et garder la forge à la température appropriée


Le Minh Hong vérifie la qualité d’un produit


Râteau produit à Nhi Thanh


Des produits du village de Nhi Thanh

La température du feu est très importante.  Le forgeron doit être expérimenté et habile pour garder la forge à la température appropriée.


«Mon père dit toujours que  forgeron est un métier qui exige de l’honnêteté dès le choix de la matière. Bien qu’il rapporte peu, ma famille et mes frères ferons de notre mieux pour préserver ce métier ancestral», a confié Le Minh Nhut, fils aîné de Le Minh Hong.

 
Les produits du village de Nhi Thanh, réputés depuis des siècles dans la province de Long An comme dans l’ensemble du delta du Mékong, font face à  la concurrence acharnée des produits industriels vietnamiens et étrangers. En inox, légers et d’un beaux design, ces produits sont prisés par les consommateurs vietnamiens et ont fait baisser considérablement les parts de marchés des articles du village. Malgré tout, une trentaine de familles de Nhi Thanh continuent de vivre de leur forge.
 
Les produits de Nhi Thanh sont en vente dans les provinces de Long An, Ca Mau, An Giang, Can Tho…. au prix de 25.000 dongs l’unité.  La forge de Le Minh Hong en fabrique chaque jour de 80 à 100./.
 
Texte: Nguyên Vu Thanh Dat – Photos: Thông Hai