13/10/2014 09:56 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam valorise son rôle de membre actif, dynamique et responsable au sein de l'ASEM

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung, à la tête d'une haute délégation vietnamienne, participera les 16 et 17 octobre au 10e Sommet Asie-Europe (ASEM 10). Le chef du gouvernement vietnamien sera un des trois dirigeants s'exprimant à la séance plénière sur les problèmes mondiaux. Il sera également un des trois hauts dirigeants de l'Asie invités à rencontrer et dialoguer avec les entrepreneurs d'Asie-Europe dans le cadre du 14e Forum d'entreprise Asie-Europe. Lors de la conférence, le Premier ministre Nguyen Tan Dung aura plusieurs rencontres et échanges bilatéraux avec les chefs d'Etat, les dirigeants des partenaires importants du Vietnam au sein de l'ASEM... A cette occasion, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, aura également des contacts avec les ministres des AE des membres de l'ASEM. Lancé à Bangkok en 1996 suite à une initiative franco-singapourienne, l'ASEM, a considérablement évolué : de 25 membres à ses débuts, elle en compte désormais 53, ce qui représente la quasi-totalité de l’Europe et de l’Asie-Océanie, soit près de la moitié du PIB mondial, près de 63 % de la population mondiale et 68 % du commerce global. L’ASEM est un cadre informel de dialogue qui permet d’aborder tous les sujets, sans exclusion a priori. Ce dialogue intergouvernemental s’articule depuis l’origine autour de trois piliers : pilier politique, pilier économique et financier, pilier « autres coopérations » (éducation, santé, emploi, environnement, sciences et technologies, culture, contacts entre sociétés civiles). L'objectif de l'ASEM est de créer un nouveau partenariat intégral entre l'Asie et l'Europe pour une croissance plus forte et d'intensifier la compréhension entre les peuples des deux continents ainsi que d'établir un dialogue étroite entre partenaires équitables. La situation mondiale évolue de façon complexe. Malgré une reprise, l'économie mondiale reste fragile. Inflation et chômage perdurent dans l'Eurozone. La croissance des économies émergentes diminue. La coopération économique et l'établissement des accords de libre-échange sont intensifiés par plusieurs pays. L'ASEM reste un des mécanismes de dialogue et de coopération les plus importants entre l'Asie et l'Europe. Ses membres prennent en haute considération la relance économique et la résilience aux défis mondiaux. Ayant pour thème "Partenariat responsable pour la croissance et la sécurité durable", l'ASEM 10 discutera de 4 contenus majeurs : les questions écono-financières et la connexion Asie-Europe, les questions mondiales, les questions internationales et régionales d'intérêt commun, l'orientation de l'ASEM. Au seuil de l'ASEM 10, à Hanoi, l'ambassadeur, chef de la délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam, Franz Jessen, a partagé qu'un des points majeurs du sommet est la "connexion" qui se manifeste dans plusieurs domaines : douane, promotion commerciale, développement touristique... En 18 ans de participation à l'ASEM, le Vietnam a été un membre actif, dynamique et responsable, valorisant son rôle et sa position au sein de l'ASEM, notamment avec l'organisation de l'ASEM 5 et de 5 conférences ministérielles sur l'économie, les technologies de l'information, la diplomatie, l'éducation, l'emploi. Le Vietnam a également, de concert avec d'autres membres de l'ASEM, adopté plusieurs décisions et documents importants dont la "Déclaration de Hanoi sur un partenariat économique plus étroit" et la "Déclaration de l'ASEM sur le dialogue entre les cultures et les civilisations". Le Vietnam est un des pays qui promeut le mécanisme de coopération dans la résilience aux catastrophes naturelles et le "Dialogue de l'ASEM sur le développement durable" sur la gestion des ressources en eau. A rappeler les initiatives proposées par le Premier ministre vietnamien lors de l'ASEM 9 au Laos en 2012 sur le "Colloque de l'ASEM sur la gestion de l'eau et des bassins des fleuves - Mode d'approche de la croissance verte" dans le cadre du "Dialogue de l'ASEM sur le développement durable" et de l'"ASEM sur la prévention et la lutte contre les calamités naturelles". Celles-ci sont devenues les activités périodiques de l'ASEM. Afin de continuer de renforcer les relations entre le Vietnam, l'UE et d'autres partenaires importants de l'ASEM, cette année, le Vietnam a continué de donner des propositions et initiatives sur la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement, la formation professionnelle et le développement des ressources humaines, la gestion des ressources en eau, la résilience aux catastrophes naturelles... Le Vietnam organisera à Hanoi en novembre prochain le 14e Colloque informel de l'ASEM sur les droits de l'homme, sur le thème "Entreprise et droits de l'homme". -VNA/VI
Articles Déjà publiés