05/12/2015 09:07 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam se coordonne avec l’ASEAN pour garantir la paix en Mer Orientale

Les ambassades des pays membres de l’ASEAN en Argentine ont participé, le 3 décembre à Buenos Aires, à une réunion pour faire le bilan des activités de l’association en 2015.


Le 2e secrétaire de l'ambassade du Vietnam en Argentine, Le Thanh Xuan, a rappelé les contributions notables du Vietnam au processus de création de la Communauté de l’ASEAN qui sera un jalon historique de la connectivité régionale. "Cela va marqu​er une transformation stratégique de l’ASEAN et ouvrir une nouvelle période de développement de la région", a-t-il souligné.


"Le Vietnam, de concert avec les autres pays membres de l’ASEAN, fera tout son possible pour faire de la Mer Orientale une région pacifique, stable et de coopération pour le développement", a-t-il déclaré.


Dans son discours d’ouverture, le chargé d’affaires a.i. ​de l’ambassade de Malaisie, Ahmad Kamrizamil, a insisté sur les résultats obtenus par l’ASEAN cette année, mettant l’accent sur la signature de la Déclaration 2015 sur la création de la Communauté de l’ASEAN et de la Déclaration sur la Vision de la Communauté de l'ASEAN pour 2025 lors du 27e Sommet de l’ASEAN tenu en novembre dernier.


"Avec cette signature, la Communauté de l’ASEAN sera créée le 31 décembre", a-t-il précisé, affirmant que la Malaisie avait déployé tous ses efforts en tant que président de l’ASEAN en 2015.


La chargée d’affaires de l’ambassade des Philippines, Maria Carmela Cabreira, a annoncé que la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye s'était jugée compétente en octobre dernier pour entendre le procès intenté par les Philippines contre la Chine concernant des différends territoriaux en Mer Orientale.


Elle a estimé que la paix et la sécurité en Asie-Pacifique et en Asie du Sud-Est comprenaient la garantie de la sécurité en mer, notamment en Mer Orientale. Elle a exprimé ses profondes préoccupations devant les évolutions complexes de la région, en particulier les opérations de construction d’îles semi-artificielles à grande échelle qui aggravaient les tensions, dégradaient la confiance, et causaient des risques de conflit dans la région.


Les ambassadeurs d’Indonésie et de Thaïlande ont présenté les contributions de ces deux nations au maintien de la paix et au développement de la région. Ils ont affirmé que l’ASEAN est non seulement une région dynamique avec de nombreuses opportunités et perspectives de développement, mais s’intègre profondément à la sécurité et à l’économie mondiale.


A cette occasion, le professeur Ezequiel Ramoneda, de l’université de Mar del Plata et du Centre de recherche sur l’Asie du Sud-Est, a analysé les perspectives de coopération entre l'Argentine et l’ASEAN. –VNA/VI
Articles Déjà publiés