06/12/2015 08:38 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam et la banque IIB resserrent leur coopération

 L'International Investiment Bank ou IIB et la Banque d’Etat du Vietnam ont organisé le 4 décembre à Hanoi la 104e réunion du conseil de l’IIB et un forum d’affaires sur le thème « Vietnam-opportunités globales pour le développement local durable ».


Selon la directrice de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, Victoria Kwakwa, l'IIB a consolidé son rôle en mieux soutenant le secteur économique privé, contribuant au développement économique de ses pays membres dont le Vietnam.


Le gouverneur de la Banque d'Etat du Vietnam, Nguyen Van Binh, a constaté qu'en 45 ans depuis sa fondation, l'IIB était devenue une institution financière internationale moderne aux normes internationales.


Le Vietnam a adhéré à l'IIB en 1977 avec un engagement de 4,7 millions d'euros, représentant 1,21 % du capital social total de la banque.


L'IIB a accordé 15 millions d'euros de crédit à la banque vietnamienne VietinBank. Elle est en train de finaliser les procédures pour un prêt de 20 millions de dollars en faveur de la Banque d'investissement et de développement du Vietnam (BIDV), afin de soutenir les petites et moyennes entreprises (PME).


La banque a également appuyé plusieurs grands projets au Vietnam dans les infrastructures et les énergies. Elle prévoit d'augmenter les activités d'assistance commerciale pour faciliter la coopération économique entre le Vietnam et l'étranger.


Le gouverneur Nguyen Van Binh a affirmé que le Vietnam continuerait d'être un membre actif et responsable de l'IIB et de soutenir la restructuration de cette institution.


L'IIB a été créée en 1970. Ses membres sont la Bulgarie, la Hongrie, le Vietnam, Cuba, la Mongolie, la Roumanie, la Russie, la République tchèque et la Slovaquie.


En ce qui concerne le forum d'affaires organisé par la Banque d’Etat du Vietnam et l'IIB axé sur le thème « Vietnam-opportunités globales pour le développement local durable », le président de l'Association vietnamienne des PME, Cao Si Kiem, a déclaré que les PME vietnamiennes étaient en train de restructurer leur production et leur processus de commerce tout en renforçant l'application des sciences et des technologies.


Cependant, les PME locales se heurtent à de nombreux défis tels que les ressources financières limitées, les vieilles technologies, les travailleurs non qualifiés, le manque d'informations sur le marché, et des lacunes dans la gestion des affaires.


Cao si Kiem a appelé les entreprises à identifier leurs points faibles et leurs avantages pour élaborer des stratégies appropriées.


Le soutien de l'État est indispensable pour réformer les institutions d'économie de marché, améliorer les procédures administratives et l'environnement d'affaires, a-t-il conclu. - VNA /VI
Articles Déjà publiés