09/05/2016 09:48 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam à la rencontre importante annuelle entre l'ASEAN et ses partenaires

La ​réunion entre les hauts officiels des pays membres de l'ASEAN (SOM ASEAN), celle entre ces derniers ​et leur trois pays partenaires que sont la République de Corée, le Japon et la Chine (ASEAN+3), et le Sommet de l'Asie de l'Est (EAS), ont eu lieu les 6 et 7 mai à Luang Prabang, au Laos.

La délégation du Vietnam, conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères Le Hoai Trung, a participé à ces événements.

Lors du SOM ASEAN, M. Hoai Trung a souligné l'engagement du Vietnam ​à coopérer étroitement avec l'ASEAN dans la mise en oeuvre des activités fixées ​par le Plan global Politique-Sécurité ASEAN 2025, dans le renforcement de la solidarité au sein ​du bloc pour le règlement des questions régionales et dans la ​formation de la ​structure régionale.

Il a souligné l'importance de l'amélioration de l'efficacité des activités de l'appareil de l'ASEAN et du Secrétariat afin de satisfaire aux exigences des​ relations régionales.

Lors des SOM ASEAN et SOM EAS, le vice-ministre vietnamien a estimé les résultats de la coopération entre l'ASEAN et ses partenaires (Chine, Russie, Etats-Unis, République de Corée, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande et Inde), et demandé ​à approfondir ​cette coopération de manière concrète et globale, notamment dans la confrontation aux défis ​tels que le terrorisme, les catastrophes naturelles, le changement climatique, la sécurité alimentaire, celle de l'énergie, ainsi que la liberté et la sécurité maritimes.

Il a insisté sur le rôle de l'EAS en tant qu'élément important d​e la structure de la région et sur l'approfondissement de la coopération entre l'ASEAN et l'EAS au niveau régional comme international, notamment ​en matière maritime.

Sur le plan international, Le Hoai Trung a indiqué que l'Asie-Pacifique changeait profondément, ce qui affectant tous les pays de cette région.

Le Vietnam s'inquiète des récentes évolutions, notamment au regard de la question de la Mer Orientale, soulignant la responsabilité et les intérêts communs des pays et de la communauté dans la garantie de la paix et de la stabilité dans la région, ​avant de souligner son attachement au respect du droit international, dont la convention des Nations Unies sur le droit de la mer, le règlement des différends par des mesures pacifiques, et les efforts pour l'application de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale en vue de parvenir au Code de conduite en Mer Orientale.

Lors du SOM ASEAN, les pays se sont engagés à mettre en oeuvre efficacement la Vision de la Communauté de l'ASEAN pour 2025, à améliorer l'efficience de la coopération intersectorielle, à ​renforcer l'union au sein du bloc, et à développer les relations entre l'ASEAN et ses partenaires.

Les pays sont convenus, lors du SOM ASEAN+3, d'accélérer le Plan de travail ASEAN+3 pour la période 2013-2017 et celle qui suit, ainsi que de renforcer la coopération dans les secteurs d'intérêt mutuel comme la stabilité financière, la connectivité des infrastructures, le développement des PME et la réaction aux défis non traditionnels.
Le SOM EAS a estimé les résultats de l'application de la Déclaration de Kuala Lumpur à l'occasion de la célébration des 10 ans de l'EAS adoptée en novembre 2015, ​laquelle comprend des mesures précises. Les pays se sont accordés sur le renforcement de la coopération, entre autres, dans l'énergie, l'éducation, la santé, l'environnement, la finance. -VNA/VI
Articles Déjà publiés