21/07/2016 09:38 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam à la Conférence de l'ONU sur les changements climatiques

La vice-présidente du Vietnam Dang Thi Ngoc Thinh a souligné les effets des changements climatiques sur la ​poursuite des Objectifs du Développement Durable dans son discours prononcé lors de la conférence de l'ONU sur les changements climatiques qui a eu lieu le 19 juillet à New York.

Elle a profité de l'opportunité pour ​informer en détail les participants de la sécheresse et de la salinisation qui s'aggravent actuellement dans les provinces du Centre et le Delta du Mékong du Vietnam, entraînant de lourdes pertes ​agricoles et ​une grave pénurie d'eau douce, y compris pour les besoins quotidiens.

Elle a insisté sur les efforts de l'Etat vietnamien pour soutenir la population et demandé à la communauté internationale de poursuivre son aide du Vietnam, notamment l'assistance à la mise en oeuvre de la Stratégie nationale sur la résilience aux changements climatiques, ​au rétablissement après les catastrophes naturelles, ainsi que les assistances financières et techniques.

Dang Thi Ngoc Thinh a rencontré le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Mogens Lykketoft, le secrétaire général adjoint de l'ONU et la directrice du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark et le secrétaire général adjoint et le directeur exécutif du Fonds des Nations-Unies pour la population (FNUPP), Babatunde Osotimehin.

Elle a remercié le soutien efficace accordé par l'ONU au Vietnam, tout en affirmant que ​ce dernier continuait de contribuer à la communauté internationale et à l'ONU. Elle a indiqué que devant les évolutions complexes de la situation mondiale, l'ONU devrait faire valoir davantage son rôle dans le maintien de la paix et de la stabilité, ainsi que dans l'intensification de la coopération et du développement, dans le respect du droit international.

Elle a demandé à l'ONU de s'intéresser à la mise en oeuvre de l'Agenda de 2030 de développement durable, notamment aux pays en développement, et à la résilience aux changements climatiques. Concernant la question de la Mer Orientale, elle a affirmé la position constante du Vietnam de régler les différends par des mesures pacifiques, ​dont les processus diplomatiques et juridiques, conformément à la Charte de l'ONU et au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

Mogens Lykketoft a réaffirmé que les tâches de l'ONU étaient d'empêcher les conflits, d'édifier les institutions, de jouer un rôle de réconciliation entre les parties, de soutenir le règlement par des mesures pacifiques des différends, dans le respect du droit international. Il a tenu en haute estime les contributions du Vietnam, affirmant la continuité de l'assistance de l'ONU au Vietnam, notamment dans l'adaptation aux changements climatiques et dans la poursuite des Objectifs du Développement Durable.

Helen Clark a affirmé que le PNUD renforcait sa coopération et soutenait le Vietnam dans la période 2017-2021, notamment dans l'amélioration des institutions, la croissance verte, et l'adaptation aux changements climatiques.

Babatunde Osotimehin s'est engagé à aider le Vietnam à faire face aux défis dans le secteur de la démographie, notamment le déséquilibre des sexes à la naissance, la santé reproductive, la longévité et l'amélioration de la qualité de la population. -VNA/VI
Articles Déjà publiés