05/08/2016 15:15 GMT+7 Email Print Like 0

Le train de banlieue de Saïgon

Mis en service depuis un mois, le train de banlieue qui relie la gare de Saïgon à celle de Di An (province de Binh Duong) a déjà attiré de nombreux passagers. Un ticket coûte seulement 10.000 dongs.
Nous sommes partis de la gare de Saïgon à 8h un dimanche. Nous avons  traversé les gares de Go Vâp, Binh Triêu, Song Thân avant d’arriver à celle de Di An. Le train était presque complet. Dans notre wagon, la plupart des passagers étaient des enfants. Ils admiraient le paysage sans cesser d’exprimer leur satisfaction.

L’initiative d’un train de banlieue revient à la Compagnie générale par actions de transport ferroviaire de Saigon, afin de réduire les embouteillages dans le centre-ville. Chaque jour, on compte plus 3500 passagers, mais jusqu’à 6000 le week-end.


Le train de banlieue part de la gare de Saïgon.


De nombreuses personnes prennent le train de banlieue.


Le trajet aller-retour de la gare Saïgon à celle de Di An (province de Binh Duong).


Touristes débarquant pour visiter le site touristique de Thuy Châu (province de Binh Duong).


Toilettes dans le train.


Décoration en bois à l’intérieur du train.


Des places confortables.

Le trajet de Saïgon à Di An, de 30 km, dure 40 minutes. Les passagers achètent des billets dans le train (billet gratuit pour les enfants de moins de 6 ans). Si vous voulez emporter votre véhicule individuel, il faudra payer 5000 de plus. Le train se compose de 8 wagons confortables, avec accès à Internet gratuit. Les passagers souhaitant une correspondance pour le trajet Nord – Sud feront un transfert entre la gare de Song Thân et celle de Biên Hoà (province de Dông Nai).

Les passagers apprécient la sympathie et le professionnalisme des cheminots. Long, un passager (de l’arrondissement Phu Nhuân): « Nous pouvons profiter de services de qualité et à un prix raisonnable. Mes enfants préfèrent prendre le train pour aller en banlieue. ».

En plus d’admirer le paysage les passagers peuvent aussi se distraire en écoutant de la musique ou lisant des journaux.Certains utilisent le train pour aller découvrir le site touristique de Thuy Châu (province de Binh Duong) en réservant un circuit d’un jour au prix de 160.000 dongs/personne.


Le week-end, le train de banlieue est complet.


Des cheminots sympathiques et souriants.


Un garçon admirant le paysage.

 
Touristes étrangers prenant le train pour visiter la banlieue de Saïgon

.

Touristes devisant gaiement dans le train..


Le train passe devant un temple caodaïste.


L’itinéraire est une expérience intéressante pour les passagers.

Dô Quang Van, de la Compagnie de transport ferroviaire de Saïgon: « Le train de banlieue a apporté aux habitants un nouveau moyen de transport intéressant et pratique. Nous sommes heureux de leurs avis positifs. Nous continuerons d’améliorer nos services ainsi que d’exploiter de nouvelles destinations afin d’attirer plus de passagers. »/.
 
Texte: Nguyên Oanh – Photos: Nguyên Luân