07/05/2015 10:12 GMT+7 Email Print Like 0

Le site touristique de Tân Cang

Le site touristique de Tân Cang se trouve au A100, avenue Ung Van Khiêm, arrondissement de Binh Thanh, Hô Chi Minh-Ville. Un lieu de choix pour tous ceux qui veulent se détendre et surtout goûter des plats vietnamiens, chinois et européens.

Le site touristique de Tân Cang relève du village touristique de Binh Quoi. Il se trouve à 10 minutes de bus du centre de Hô Chi Minh-Ville, le long de la rivière Sai Gon. Le site est niché dans la verdure, dans un paysage poétique. La gastronomie est un autre de ses atouts. Ses six restaurants proposent des menus renouvelés régulièrement, des cuisines vietnamienne, chinoise et européenne. Les restaurants peuvent servir simultanément, en salle climatisée comme en plein air, 4.000 clients.
 


Le site touristique de Tân Cang, un lieu de détente au cœur de la mégalopole du Sud


Un espace romantique au bord la rivière Sai Gon


Décorations en fleurs


Atmosphère paisible


Un coin intime


Pose pour la photo souvenir


Un lieu de divertissement idéal


Les restaurants peuvent servir simultanément 4.000 convives


La fameuse fondue de Tân Cang

Les plats qui font la réputation du site sont les côtelettes grillées à la russe, le poulet cuit à la vapeur, le gio (pâté de porc) de Tân Cang, le gigot d’agneau grillé ou rôti enrobé de fromage au four. Les coquillages (sò lông,sò điệp), palourdes grillées ou escargots restent la spécialité de ces restaurants.

Tân Cang est un lieu idéal pour organiser un mariage en plein air, au bord de la magnifique rivière Sai Gon. Le site sert ainsi de décor de rêve pour les photos de mariage, au cœur de ce centre urbain dynamique qu’est Hô Chi Minh-Ville.

Des services d’hébergement sont disponibles à Tân Cang, notamment un hôtel de 19 chambres. Le touriste a un large choix de loisirs : massage,  tennis, jeux collectifs...

“Bien que ma compagnie soit à 30 km d’ici, on a choisi ce lieu à plusieurs reprises pour organiser des banquets ou des rencontres entre le personnel”, a confié M.Nguyên Thanh Hai, habitant de Biên Hoà, province de Dông Nai./.

Texte: Nguyên Vu Thành Dat – Photos: Nguyên Luân