02/12/2014 11:13 GMT+7 Email Print Like 0

Le secteur agricole de Hanoi - 60 ans de développement

Seulement un mois après la capitale de Hanoi a été libérée (10 octobre 1954), le Département de l'Agriculture de Hanoi a été établi conformément au décret n ° 10-CN / ND du ministère de l'Agriculture. 60 années se sont écoulées et malgré de nombreuses difficultés dans chaque période historique, le secteur agricole de Hanoi a sans cesse fait de grands efforts pour promouvoir étape par étape le développement solide et l'intégration profonde de l'économie agricole.
Modèles économiques agricoles dans la capitale
Lorsque l'on parle des réalisations du secteur agricole de Hanoi obtenu pour les 60 dernières années, des générations de cadres du Département du Développement agricole et rural de Hanoi pensent d'un jalon important lorsque Hanoi a élargi sa limite administrative en 2008 et le secteur agricole de Hanoi gère ainsi plus d'une superficie totale de terres agricoles de plus de 188,600ha, soit 56,7% de la superficie totale de la ville. La population dans les zones rurales était de près de 4,0 millions de personnes, occupant 57% de la population totale de la ville qui a posé un défi pour le développement agricole dans la ville.

Rappelant cette période, Nguyên Van Chi, directeur du Centre de vulgarisation agricole de Hanoi a déclaré: « En 2008, après son expansion frontière administrative, Hanoi avait le plus grand nombre de personnes impliquées dans l'agriculture entre les villes et provinces du pays, cependant, sa contribution à l'économie de la ville était assez faible. Par conséquent, lorsque le secteur agricole de Hanoi a commencé à construire un programme national cible sur la nouvelle construction rurale dans la période 2010-2020, nous avons également commencé d’investir dans des zones de pointe pour former de grandes zones de production agricole vers un marché agricole de la production de marchandises».


Modèle de plantation du pitaya bleu à chair rouge (une variété de pitaya ou « fruit du dragon »,
 à chair sanguine) dans la commune de Kim Quan (district de Thach Thât). Photo: Trinh Van Bô


Zone floricole de Tây Tuu (Nam Tu Liêm district). Photo: Hoàng Hà


Le village Diên, spécialisé dans la plantation des pamplemoussiers a reçu des investissements scientifiques et
techniques du Programme de la nouvelle construction rurale. Et les pamplemousses de Diên sont devenues
un produit agricole très prisé par les consommateurs. Photo: Thông Haï. 


Le modèle d'élevage des paons  et faisans dans la ferme de Trân Nhu Giap à la commune de Dông My
(district de Thanh Tri) à l'échelle de 5000 têtes apportant une haute efficacité économique. Photo: Thông Thiên.


Traitement préliminaire des légumes bio dans la commune de Duyên Hà (district de Thanh Tri). Photo: Thông Thiên


Une école maternelle de la commune de Dông My (district de Thanh Tri) construite à partir des crédits
de la nouvelle construction rurale. Photo: Archives


Zone de bonsaï et d’arbres d’agrément à la commune Hông Vân (district de Thuong Tin). Photo: Archives


Elevage des vaches laitières dans la commune de Tan Linh (district de Ba Vi). Photo: Trinh Van Bô

En conséquence, de nombreuses zones agricoles spécialisées ont été établies tels que Ferme des vache à lait Ba Vi, zone floricole de Tây Tuu, le riz de haute qualité des zones de Dong Anh, Thuong Tin et Dan Phuong, la zone de légumes bio de Duyên Hà et Tiên Lê, le bétail et les zones sûres de volailles de sensibilisation de Dông An, Tu Liêm, Soc Son et Son Tây et les zones de fruitiers. Hanoi est devenu célèbre pour certains produits agricoles, tels que lait Ba Vi, oranges Canh, pamplemousses Diên et légumes de Tiên Lê qui sont favoris dans les deux marchés domestiques et étrangers.

Le pionnier dans la mise en œuvre du programme sur la nouvelle construction rurale
Au fil des ans, le secteur agricole de Hanoi a mis en œuvre de façon drastique le programme national cible sur la nouvelle construction rurale. À la fin de 2013, 19 des 19 districts et 100% DELA communes ont approuvé la planification et les projets sur la nouvelle construction rurale. Jusqu'à Octobre 2014, 50 communes à Hanoi ont été reconnus comme de nouvelles zones rurales et 153 ont atteint environ 14 à 18 critères, 148 communes ont atteint environ 10 à 13 critères et 50 communes atteint environ 5-9 critères.

Après trois ans de mise en œuvre du programme, l'infrastructure économique et sociale dans les zones rurales a constamment été amélioré. Au cours des neuf premiers mois de cette année, le nombre de ménages qui se échappent de la pauvreté était 8095 et le taux de ménages pauvres dans les zones rurales était de 3,3%. Le revenu moyen par habitant dans les zones rurales en 2013 a atteint plus de 24 millions de dongs.


La restructuration des terres agricoles à Hanoi a ateint 95,9 % du plan prévu avec la superficie de 73.000 ha,
créant ainsi des champs de grande surface, facilitant la mécanisation de l’agriculture. Photo : Thông Haï


Après la restructuration des terres agricoles, les agriculteurs hanoïens peuvent utiliser des
moissonneuses-batteuses pour la récolte de riz d'hiver-printemps. Photo: Thông Thiên


Application du modèle de semailles sur les plateaux dans la production agricole des paysans de la commune
de Hông Phong (district de Chuong My). Photo : Archives


La zone de légumes bio Duyên Hà (district de Thanh Tri) a investi plus d'un milliard dông dans une usine
de traitement de l'eau pour l'irrigation. Photo: Thông Thiên


Système d'irrigation des rizière de la capitale. Photo: Thông Haï
 
Lors d'une réunion avec le comité directeur du Comité central du Parti provincial Hanoi sur la nouvelle construction rurale tenue à la mi-Octobre, 84 autres communes enregistrés pour terminer le programme sur une nouvelle construction rurale de la fin de cette année.

L'infrastructure rurale a également vu un grand changement. Le capital total pour la nouvelle construction rurale dans la ville était 17.103 milliards de dông, y compris 1.966,4 milliards de dông mobilisé des entreprises et des organisations et 1.691.7 milliards de dông du peuple. Hanoi a a achevé de nombreux critères qui sont considérés comme ceux difficiles à atteindre dans l'ensemble des critères sur la nouvelle construction rurale, y compris le taux de communes ayant les routes en béton au siège de la commune à 100%; le taux de routes villageoises concrètes et des routes inter-villages est de 95%. 98% des communes qui ont des unités de collecte des déchets; le taux de la population rurale ayant accès à l'eau potable est de 91,6%; et le taux de villages et de quartiers qui ont des maisons culturelles est de 80,5%.

En ce qui concerne la nouvelle construction rurale dans la capitale, Chu Phu My, directeur du Départment de Développement agricole et rural de Hanoi a affimé: « Après la mise en œuvre du programme, les zones rurales à Hanoi ont considérablement changé et Hanoi est au premier rang du pays avec le nombre de communes qui terminent l'ensemble des critères sur la nouvelle construction rurale, ce qui a fait une grande contribution à l'édification et le développement de la capitale »./.
Texte: Thông Thiên - Photos: Hoàng Hà, Trinh Van Bô, Van Quyên et Thông Hai