19/06/2017 10:54 GMT+7 Email Print Like 0

Le Saint-Siège du Caodaïsme à Tây Ninh

Le Caodaïsme est une religion vietnamienne qui a été fondée en 1926 dans la province méridionale de Tây Ninh. C’est maintenant l'une des principales religions au Vietnam avec plus de 2,5 millions d'adeptes, 10000 dignitaires et 1000 lieux de culte. Au fil des ans, le développement du Caodaïsme a diversifié et enrichi la vie religieuse du peuple vietnamien.
Le "cœur" de la secte

La cathédrale Cao Daï de Tây Ninh, ou «Saint-Siège», est le centre du Caodaïsme. Considérée comme l'une des plus grandes structures religieuses du Sud du Vietnam, elle est située à 80 km au Nord-Ouest de Hô Chi Minh-Ville.

Le Saint-Siège a été construit entre 1927 et 1947 sur une superficie de 100ha dans la ville de Hoà Thành, district de Hoà Thành, province de Tây Ninh. C'est un bâtiment curieux et unique, avec un mélange d'architecture asiatique et européenne. Tout le complexe est entouré d'une clôture percée de 12 portes. Vue de loin, la cathédrale domine une végétation  luxuriante.



Le Saint-Siège du Caodaïsme à Tây Ninh-un chef-d’oeuvre religieuse du Vietnam qui représente l’harmonie
des grandes religions du monde.



L’entrée principale du Saint-Siège de Tây Ninh.


Le toit du Saint-Siège est un mélange entre l’architecture traditionnelle du Vietnam et
celles de la mosquée et du temple taoïsme.



Dans le sanctuaire se trouve un globe – symbole de l’univers sur lequel il y a un Grand Œil signifiant «l'Œil divin»-
symbole du Dieu, c-à-d Duc Tri Tôn du Caodaïsme. 



L’«Œil divin» est décoré à l’entrée principale du sanctuaire.


Ceci est l’objet de culte solennel dans chacune de famille des adeptes du Caodaïsme. 


Une messe du Caodaïsme dans le Saint-Siège à Tây Ninh. 

Le Saint-Siège, de 93m de long et 22m de large, a été conçu sous la forme d'un dragon face à l'Ouest, avec deux cornes: l’une, sous forme d’une tour à tambour et l'autre, d’un clocher. L'architecture reflète les préceptes de cette religion avec une combinaison harmonieuse de styles architecturaux du bouddhisme, de l'hindouisme, du taoïsme, du confucianisme, du christianisme et de l'islam.

Le Caodaïsme est une religion vietnamienne qui intègre des aspects du Bouddhisme, du Taoïsme, du Confucianisme et du Christianisme. Outre l'Œil divin ou Dieu, la secte adore aussi Bouddha, le Christ, Confucius, Laozi et la Déesse de la Miséricorde, Jeanne d’Arc, Winston Churchill... On estime qu'il y aurait 4 millions d'adeptes du Caodaïsme dans tout le pays , dont 2,5 millions gérés par le Saint-Siège de Tây Ninh.
Le Saint-Siège du Caodaïsme ressemble à une église catholique, mais ses  156 grandes colonnes sont décorées de dragons et revêtus de peintures blanche, rouge et bleue ; et les toits sont recourbés comme ceux d'une maison communale vietnamienne ou  d'une pagode. Au sommet de la façade principale trône une statue de Bouddha Maîtreya assis sur un trône de lotus. Il y a aussi deux tours - de Nghinh Phong et Bat Quaï - typiques de l'islam et du taoïsme, respectivement.

L'extérieur et l'intérieur du temple sont décorés de façon extravagante, avec des symboles, des dessins  et des images de saints. L'intérieur du Saint-Siège se compose d'une salle à colonnes, appelée «Cuu Trùng Dàï». Son plancher est divisé en 9 niveaux. Le plafond en forme de dôme représente un ciel nocturne rempli d'étoiles. Sous le dôme se trouve un globe géant à l'étoile sur lequel est peint «l'Œil divin», symbole officiel du Caodaïsme.

Étonnamment, toute la structure a été construite par des agriculteurs locaux et des dignitaires religieux qui n'avaient pas de compétences en construction. Toutes les étapes ont été faites à la main sans aucun plan.

Vieux de près d'un siècle, le Saint-Siège a été conservé intact. Aujourd'hui, il est devenu non seulement un lieu de pèlerinage pour les adeptes du Caodaïsme dans le monde entier, mais aussi une destination populaire pour les touristes nationaux et internationaux.


Nouvelle vitalité

Chaque année, du 8e au 15e jour du premier mois lunaire, les pèlerins de tout le pays se rendent au Saint-Siège pour assister à la grande cérémonie de «Via Duc Chi Tôn», l'un des deux événements les plus importants des dignitaires et des fidèles du Caodaïsme. L'autre est «Hôi Yên Diêu Tri Cung» qui commémore la «Grande Sage Mère».


Représentation de danse de cheval-dragon et des quatre animaux sacrés lors de la Grande cérémonie
de «Via Duc Chi Tôn» dans le Saint-Siège. 



La joie des Caodaïstes à Tây Ninh accueillant la Grande cérémonie de «Via Duc Chi Tôn».


Trois générations d’une même famille participant ensemble à la Grande cérémonie de «Via Duc Chi Tôn». 


Représentation de l’orchestre du culte à la Grande cérémonie.


Un bon nombre de touristes et habitants en visite à l’exposition des instruments de musique traditionnels
des Caodaïstes de l’ethnie Khmer lors de la Grande cérémonie de «Via Duc Chi Tôn». 



Avant l’âge adulte (18 ans), les enfant des Caodaïstes ont appris la morale considérant l’amour,
l’affection, l’humanité et la loyauté comme le mode de vie le plus important du Caodaïsme.


Pendant les deux grandes cérémonies du Caodaïsme de «Via Duc Chi Tôn» et de «Hôi Yên Diêu Tri Cung», les pèlerins et touristes ont la chance de découvrir la beauté de son architecture et les caractéristiques du Caodaïsme à travers des rites solennels, comme l'offre d'encens, l'adoration et la prière, et une série d'activités culturelles, de jeux folkloriques, de représentations artistiques, de compétitions d'arts martiaux et de danses des quatre animaux sacrés (Dragon, Licorne, Phénix et Tortue).
Pour les disciples du Caodaïsme, Duc Chi Tôn est le Dieu, le Créateur Suprême ou le Grand Sage Père (Đấng cha hiền - Đại từ phụ), qui a créé les créatures de l'univers, et Điêu Tri Kim Mâu est la Grande Sage Mère (Đấng mẹ hiền - Đại từ mẫu).

La cérémonie joue un rôle important dans la vie spirituelle des dignitaires et des disciples du Caodaïsme, car elle montre non seulement les caractéristiques distinctives du Caodaïsme, mais aussi leur respect et reconnaissance envers leur Grand Sage Père et Grande Sage Mère.

Ces dernières années, le niveau de vie des habitants du district de Hoà Thành s'est considérablement amélioré. Le district compte maintenant 552 entreprises qui appartiennent principalement aux adeptes du Caodaïsme. Ces entreprises se coordonnent étroitement avec les autorités locales pour fournir des emplois aux habitants, s’engagent dans des campagnes d'émulation patriotique, des activités de bienfaisance, des efforts de réduction de la pauvreté et autres programmes de développement rural.

Parlant du Caodaïsme, Thuong Tam Thanh, chef du Conseil Sacerdotal de l'Église Cao Dài-Tây Ninh, a déclaré que «la secte comprend de nombreuses doctrines qui poussent les fidèles au bien et à la vertu». A côté de la mise en œuvre des lignes directrices du Parti et des lois de l'État, le Caodaïsme continue de promouvoir l'unité et le soutien dans les activités religieuses. La vie matérielle et spirituelle des dignitaires et fidèles du Caodaïsme ne cessent de s’améliorer, contribuant à la construction nationale et à la défense du pays, conformément au slogan de l'Église qui est «Pour la gloire du pays et l'illumination religieuse»./.

 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat - Photos: Nguyên Luân