08/02/2017 11:25 GMT+7 Email Print Like 0

Le projet de complexe sidérurgique Hoà Phat Dung Quât mis en branle

Le groupe Hoà Phat s’est vu délivrer lundi 6 février le certificat d’enregistrement d’investissement à son projet de complexe sidérurgique Hoà Phat Dung Quât d’un montant total de 60.000 millards de dôngs (près de 2,7 milliards de dollars) dans la province centrale de Quang Ngai.

Le complexe sera étendu sur quelque 372,7 hectares dans la zone économique de Dung Quât, disposera d’une capacité de production nominale annuelle de 4 millions de tonnes divisée à part égale en deux phases s’échelonnant sur quatre ans, et générera 8.000 emplois.

Il utilisera le procédé au haut fourneau, à combustion interne, destiné à transformer les matières premières en fonte brute qui est affinée en acier par un procédé d’affinage à l’oxygène. Respectueuse de l’environnement, cette technologie a été appliquée avec succès par le groupe Hoà Phat dans un autre complexe sidérurgique à Hai Duong (Nord).

Le projet de complexe sidérurgique Hoà Phat Dung Quât, dont l’option d’investissement a été agréée le 25 janvier dernier par le chef du gouvernement, prend en héritage le méga-projet d’aciérie Guang Lian Dung Quât qui s’était essoufflé à bout de dix ans, faute d’arrangements financiers suffisants.

Ce dernier était prévu dans le Plan de développement du système de production et de distribution de l’acier jusqu’en 2020, avec un regard pour 2020, approuvé en janvier 2013 par le ministre l’Industrie et du Commerce.

L’un des plus grands fabricants d’acier au Vietnam, le groupe Hoà Phat s'est taillé la part du lion, avec comme produits principaux tubes en acier soudés, tuyaux en acier galvanisé, tubes en acier rectangulaires et bobines galvanisées, qui sont écoulés sur le marché domestique et exportés vers les pays d’Amérique du Nord et de l’ASEAN. – VNA/VI
Articles Déjà publiés