19/10/2014 08:41 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM vietnamien martèle que tout litige de souveraineté doit être réglé pacifiquement

A l’occasion de sa visite officielle en Allemagne, le Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung a accordé une interview à la presse internationale à propos des tensions en Mer Orientale.

Répondant aux correspondants de Deutsche Welle (Allemagne) et Le Monde (France), il a affirmé que son pays était déterminé à défendre ses intérêts légitimes tout en montrant sa volonté de coopérer avec les pays dans l’édification de la confiance stratégique et durable sur la base de la Charte de l’ONU et du droit international, en respectant l’indépendance, la souveraineté, l’intégrité territoriale, le principe de non-ingérence dans les affaires d’autrui, le règlement pacifique des litiges, la coopération équitable et mutuellement avantageuse, et en contribuant activement à la paix, à la stabilité, à la coopération au développement dans la région comme dans le monde.

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a indiqué que le Vietnam saluait toute politique des grands pays vis-à-vis de l’Asie-Pacifique, à condition qu’elle respecte le droit international et les institutions régionales, ne porte pas atteinte à l’indépendance et à la souveraineté des pays, et contribue activement à la paix, à la sécurité, à la coopération et au développement de la région comme du monde.

S’agissant des relations sino-vietnamiennes, M. Nguyen Tan Dung a affirmé que le Vietnam souhaitait faire tout son possible, de concert avec la Chine, pour établir un environnement de paix et de bonnes relations d'amitié, rendre profondes et efficaces les relations de partenariat et de coopération stratégiques intégrales entre les deux pays.

Il a souligné que tout litige de souveraineté en Mer Orientale devait être réglé pacifiquement sur la base du droit international, a fortiori de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale.

A propos du rôle de l’Allemagne et de l’Union européenne dans le règlement des différends en Mer Orientale, le chef du gouvernement vietnamien a affirmé que la paix, la stabilité et la sécurité de la navigation aérienne et maritime dans cette zone relevaient de l’intérêt commun de tous les pays dans et hors de la région. Nguyen Tan Dung a estimé que l’Union européenne, l’Allemagne et tous les pays du monde devaient coopérer pour garantir la paix, la stabilité, la sécurité et la liberté de la navigation dans cette zone.
Jeudi, certains journaux allemands comme DW et Aseantoday ont publié le discours du Premier ministre Nguyen Tan Dung sur les défis sécuritaires en Asie, prononcé lors d’un forum organisé par l’Institut Korber et l’ambassade du Vietnam en Allemagne. -VNA/VI
Articles Déjà publiés