13/09/2017 09:13 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM presse d’accélérer le projet d’Université nationale du Vietnam

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé mardi 12 septembre à Hanoi d’accélérer le projet d’Université nationale du Vietnam de Hanoi, réaffirmant le rôle de l’éducation et de la formation en tant que politique nationale.

Divers documents des plénums du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) ont affirmé que l’éducation et la formation sont une politique nationale de premier rang pour faire avancer le pays, a-t-il indiqué en travaillant avec la direction de cet établissement.

Dans ce processus, l’Université nationale du Vietnam de Hanoi joue un rôle important dans le système d’enseignement supérieur du pays.

Du Top 250 universités asiatiques en 2010 selon le classement asiatique des universités QS (QS Asian University Ranking) au Top 161-170 en 2014 et au Top 151 – 200 en 2015, elle s’est classée à la 139e place en 2016.

Le chef du gouvernement a espéré que l’Université nationale du Vietnam de Hanoi sera le pionnier dans l’œuvre de développement de l’éducation et de la formation, et servira activement les demandes d’édification et de modernisation nationales.

Il a donné son aval au rajustement du Plan détaillé du projet d’Université nationale du Vietnam de Hanoi à Hoà Lac, et à l’élaboration d’un mécanisme ouvert permettant l’adhésion en son sein d’autres établissements universitaires, et à la création d’un mécanisme financier spécifique.

Faisant un tour d’inspection du chantier de l’Université nationale du Vietnam de Hanoi, le Premier ministre Nguyên Xuân Phu a demandé à la ville de Hanoi, aux ministères et branches concernés de travailler rapidement à la libéralisation de terrains pour la construction du projet.

Le projet implanté à Hoà Lac dans le district de Thach Thât, à environ 30 km à l’ouest de Hanoi, concerne 1.113,7 ha de terrain, dont 1.000 ha pour le secteur de l’Université nationale du Vietnam de Hanoi, et le reste pour la zone de réinstallation.

Elle devra accueillir environ 60.000 étudiants, 3.500 élèves doués et environ 6.550 cadres et employés.

D’ici à 2025, les ouvrages d’une superficie totale de plancher de 1.922.750 m2 et des infrastructures techniques homogènes seront mis à la disposition de 8 universités, 5 facultés, 5 instituts de recherche, 10 centres de recherche et d’enseignement, et des centres de recherche mixte, 10 unités de service.

L’éducation et la formation sont considérées comme une politique nationale et l’un des facteurs décisifs de la réussite de l’œuvre d’industrialisation et de modernisation du pays, comme l’ont indiqué le communiqué du 6e Plénum du Comité central du PCV (11e exercice), la résolution du 2e Plénum du Comité central du PCV (8e exercice). – VNA/VI
Articles Déjà publiés