20/07/2016 11:17 GMT+7 Email Print Like 0

Le pionnier de l’aïkido au Vietnam

Le maître Dang Van Phat, un adepte d’aïkido depuis plus de 50 ans, a le grand mérite d’avoir répandu cet art martial au Vietnam. 
L’aïkido s’est implanté dans le pays en 1958 et le maître Dang Van Phat a eu la chance de l’apprendre trois ans après, à l’âge de 13 ans.

Dang Van Phat a consacré une moitié de siècle à développer l’aïkido. Depuis Hô Chi Minh-Ville, il a sillonné les provinces voisines, a créé des clubs et encouragé les jeunes à le pratiquer. Cependant,  l’esprit de l’aïkido selon lequel il n’y a pas de combat puisque celui-ci se termine au moment même où il commence rend cet art martial un tantinet moins attrayant comparé à d’autres. Mais Dang Van Phat est déterminé à partager sa passion et à donner un essor à ce sport de combat.

Grâce à lui, l’aïkido ne cesse de gagner du terrain. Il est largement pratiqué dans les provinces de Binh Duong, Cân Tho, Rach Gia, Nha Trang, Lâm Dông.

 

Le  maître d’aïkido Dang Van Phat et sa femme Nguyen Thi Loan  enseignent ensemble
à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Thông Haï



Dang Van Phat est l’un des rares maîtres d’aïkido vietnamiens ayant le grade de ceinture noire. Photo: Thông Haï


Le maître Dang Van Phat  fait une démonstration. Photo : Thông Haï


Dang Van Phat enseigne avec passion. Photo : Thông Haï


L’aïkido est connu pour ses techniques de projection. Photo : Thông Haï


Le maître Dang Van Phat  fait une démonstration. Photo : Thông Haï


Dang Van Phat à un entraînement d’aïkido international à Hanoi en 2010. Photo d’archives


Dang Van Phat organise en mai 2016  à Hô Chi Minh-Ville la première formation à l’intention
des instructeurs d’aïkido.  Photo : Thông Hai



Dang Van Phat allume une baguette d’encens à la mémoire du fondateur de l’aïkido,
le Japonais Morihei Ueshiba. Photo : Thông Haï





Des certificats du maître Dang Van Phat remis par des associations d’aïkido de Hô Chi Minh-Ville
et du Japon. Photo d’archives

Le nombre de pratiquants ne cesse de croître. A Hô Chi Minh-Ville, on ne comptait auparavant que quelques salles d’aïkido. Désormais on dénombre 44 clubs et salles de sport qui accueillent plus de 3.000 pratiquants. Une Fédération d’aïkido de Hô Chi Minh-Ville verra même le jour.

L’aïkido a apporté à Dang Van Phat le bonheur car c’est dans un cours d’aïkido qu’il a rencontré le maître Nguyên Thi Loan, qui est devenue sa femme. Dang Van Phat et sa femme sont les rares maîtres d’aïkido au Vietnam à avoir la ceinture noire. Le couple a ouvert il y a 15 ans un cours gratuit à l’intention des enfants handicapés.

A l’âge de 70 ans, le maître Dang Van Phat  œuvre  sans cesse pour cet art martial. Il fait la navette entre Hô Chi Minh-Ville et d’autres villes, forme des instructeurs et fait partie du jury lors des examens de passage de grades. /.


Texte: Son Nghia – Photos: Thông Haï et archives

Articles Déjà publiés