30/12/2015 16:08 GMT+7 Email Print Like 0

Le photographe Ziv Koren: connecter l’homme à la lumière

47 photos en noir et blanc exposées dans une exposition sur le thème «Langage de la lumière» par Ziv Koren, l'un des photographes les plus réputés d'Israël, ont présenté aux spectateurs vietnamiens divers aspects de la vie des gens en Israël ainsi que dans de nombreux autres pays.
Ziv Koren est un photographe de talent dont les œuvres sont populaires non seulement en Israël mais dans d'autres parties du monde. Lors de cette exposition, le photographe expose ses œuvres capturées au cours de ses 10 années de voyages à des endroits différents, tels que le désert de Danakil (Ethiopie), Haïti, Milan (Italie), Koh Samui (Thaïlande) et Yaroslav Oblast (Russie)...


Le photographe Ziv Koren lors de la réunion avec la communauté de la photographie du Vietnam. Photo: Trinh Bô


... Et partage les moments des photos qu'il a pris dans de nombreuses endroits du monde. Photo: Trinh Bô


Les visiteurs à l'exposition de photos Ziv Koren. Photo: Trinh Bô


47 photos sous le thème «Langage et lumière» exposées à Hanoi. Photo: Trinh Bô

Pendant son voyage, Koren se tournent souvent vers des lieux où les gens vivent dans la pauvreté, la peur ou d'abus. Cependant Koren n’inclure pas dans ses photos ces dures réalités, mais choisit une approche qui contient plus d'informations : image de la connexion de l'homme et la lumière.

L'exposition laisse une forte impression sur les spectateurs par l'image de disciples religieux entrain de prier, le reflet des yeux d'un enfant et d’un soldat face à la mort, l'image de Patricia de 56 ans élevant six petits-enfants orphelins dont les parents sont morts du sida et trois d'entre eux sont infectés par le VIH, l'image du Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe, un portrait d'un enfant infecté par le VIH en Afrique du Sud et une fille indienne trempée dans l'eau bénite à Sangam...

Toutes ses photos reflètent son monde intérieur et son unique vision du monde à travers la lumière sous toutes ses formes variées: la lumière du soleil, brouillard, ombres nocturnes, le rayon de pénétration, la ville illuminée, la lumière de la rue et ruelle sombre, et surtout l'être humain tel qu'il apparaît à la lumière, à l'ombre, et dans l'espace qui les relie.

Ayant travaillé comme photographe-correspondant professionnel depuis plus de 20 ans, Ziv Koren a reçu des grands Prix et récompenses, telles que le Prix «Yann Geffroy » et « Photo District Nezs Award" à trois reprises et le Prix «International Color Award » à 2 reprises.

Cette exposition ouvre non seulement un nouvel espace pour le Vietnam et Israël pour promouvoir les échanges dans la photographie, mais aussi contribue à renforcer la coopération culturelle entre les deux pays et la compréhension mutuelle entre les deux peuples./.

Un certain nombre d'œuvres du photographe Ziv Koren:


Le Mémorial à 1,1 millions de Juifs assassinés pendant la Seconde Guerre mondiale
dans le camp de concentration d'Auschwitz.



La photo «Participation des Israéliens au Festival de rejeter de l'eau» qui a lieu chaque année à la Place Rabin.


La photo «Un garçon israélien regardant des jouets dans un standauFestival synagogue
Slat Abn Shaif de la communauté juive en Libye».



La photo «Les pompiers tentent d'éteindre l'incendie» prise dans le nord d'Israël en juillet 2006.


La photo «Des centaines de moines en Thaïlande ont assisté à la cérémonie qui a lieu régulièrement
sur l'île de Koh Samui.»



La photo «Le petit Sthembek Siyaya, 7 ans dont les parents sont morts du VIH, vivant avec
sa grand-mère et a été diagnostiqué avec le SIDA à la naissance».



La photo «Une Indienne se dessèche après le trempage dans l'eau bénite lors de la cérémonie Kumbh Mela».


La photo «Les femmes dans la zone pour les Juifs Falash Mura».


La photo « La fête hindoue Puja est l'occasion pour les Hindous d’offrir des offrandes aux dieux, puis déposer
des bougies et fleurs sur le Gange sacré »



La photo «Les fidèles offrant des bougies à la cérémonie du feu sacré à l'église du
Saint-Sépulcre dans la vieille ville de Jérusalem».



La photo «Mémorial des victimes juifs assassinés en Europe avec 2711 dalles de béton ont
été mis sur un terrain escarpé.»



La photo « Dans le Festival Kumb Mela, les croyants hindous baptisés à Sangam, le confluent des rivières
Gange sacré et Yamuna et Saraswati légendaires».



La photo «Les enfants haïtiens entre les décombres d'une église détruite un an après un terrible tremblement de terre».


La photo «Le garçon de la tribu Karo au visage peint vivant le long des berges de la rivière Omo en Ethiopie du Sud».


Mme Patricia, 56 ans nourrit six petits-enfants orphelins dont les parents sont morts du sida e
t trois d'entre eux sont infectés par le VIH.
 

Ziv Koren travaille comme photographe-correspondant des revues et journaux Sygma, Gamma et Polaris Images (Israël). Ses photos ont été publiées dans des magazines célèbres, à savoir Time Magazine, Newsweek, le Sunday Times Magazine, Paris Match, Le Figaro Corriere Della Sera Magazine et sont affichés au Tokyo Metropolitan Art Museum (Japon), le Musée Mémorial de l'Espagne et de la guerre Musée en Croatie.
 

Texte: Bich Vân - Photos: Ziv Koren & Trinh Bô