05/07/2016 09:33 GMT+7 Email Print Like 0

Le Nam Bô occidental, entre croisières et culture

Le Nam Bô occidental est renommé pour son réseau d’arroyos et son écosystème. Mais pour bon nombre de personnes, il est plus connu sous le nom de delta du Mékong.

Impossible de visiter cette région sans effectuer une excursion en bateau qui immerge les visiteurs de passage dans l’ambiance animée des marchés flottants dès les premières heures de l’aube.

La ville de Cân Tho est un des hauts lieux des croisières. Ce centre économique du Nam Bô occidental regroupe des cours d’eau, de nombreux vergers, des rizières immenses, et évidemment des marchés sur l’eau comme celui de Cai Rang.

La province de Vinh Long est réputée pour son modèle touristique «homestay», permettant de prendre des repas et de dormir chez les locaux, mais aussi de travailler avec eux. Actuellement, la province recense 20 lieux dédiés au tourisme communautaire. Ces tours permettent aux voyageurs de découvrir des coutumes typiques de la région, telles que de faire des gâteaux, participer à la cueillette de fruits et régaler ses sens avec le don ca tài tu (chant des amateurs). Cet art musical traditionnel du Sud a été reconnu fin 2013 par l’UNESCO. Ce genre artistique, né en XIXe siècle, est le mariage harmonieux de chants avec des instruments folkloriques.

À côté des circuits exceptionnels, le tourisme communautaire et l’écotourisme sont de plus en plus en vogue. Les visiteurs, notamment étrangers, cherchent à voyager autrement dans les régions campagnardes du Vietnam. Et le delta du Mékong a de nombreux atouts pour répondre à cette nouvelle tendance. -CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés