13/11/2015 10:13 GMT+7 Email Print Like 0

Le monde impressionné par les réalisations du Vietnam en 30 ans de Renouveau

Près de 30 ans après le lancement en 1986 du "Doi Moi" (Renouveau), le Vietnam est sorti d'une grave crise socio-économique d’après-guerre, éliminant peu à peu la pauvreté et l'arriération, tout en menant industrialisation, modernisation et intégration internationale. Un exploit !
Lors de divers séminaires internationaux tenus récemment tant dans le pays qu’à l'étranger, de nombreux administrateurs et chercheurs étrangers ont reconnu les réalisations enregistrées par le Vietnam. En particulier, les chercheurs ont jugé que le Vietnam avait grandement réussi son processus de Renouveau.

Lors de l'atelier international intitulé «La réforme économique pour la croissance et le développement durable: expériences internationales et leçons pour le Vietnam», organisée conjointement par le ministère vietnamien des Affaires étrangères, l’Académie vietnamienne des Sciences sociales et le Programme de Développement des Nations Unies (PNUD), Helen Clark, directrice générale du PNUD, a déclaré que « les réalisations socio-économiques obtenues par le Vietnam sur près de 30 ans sont très impressionnantes ». Elle a cité le taux de croissance annuel moyen de 7,3% de 1990 à 2010, le revenu moyen per capita près de cinq fois plus que dans les années 1990, le taux d’extrême pauvreté qui est passé de 63,7% en 1993 à 4,3% en 2010….



Après 30 ans de Doi moi (Renouveau), certaines villes vietnamiennes telles que Hô Chi Minh-Ville
sont devenues des zones urbaines modernes d’envergure régionale. Photo: Nguyên Minh Tân

 

Le Vietnam exporte de nombreux produits agricoles et aquatiques, réputés sur les marchés
étrangers. Photo: Archives de Vietnam Illustré

 

Autrefois pays qui devait importer du riz, le Vietnam est devenu l'un des principaux exportateurs.
Photo: Archives de Vietnam Illustré

 

Chaque zone reculée est dotée d’établissements de santé. Photo: Hoàng Hà / VI


Le secteur de l'éducation a connu des réformes de fond pour répondre aux nouvelles
exigences du développement national. Photo: Hoàng Hà / VI



Le Vietnam encourage l'application des hautes technologies dans l’agriculture. Photo: Thanh Vu / VNA


Modèle de plantation de courges F1 dans le parc de haute technologie agricole, Hô Chi Minh-Ville. Photo: Thanh Vu
 
Plus de 97% des familles vietnamiennes sont alimentées en électricité ou d'autres sources d'énergie. Des progrès importants ont été également enregistrés dans l'égalité des sexes, l'éducation, l'emploi et la santé.

Helen Clark a estimé que le Vietnam dispose de nombreux avantages comme une force de travail relativement jeune et compétitive, de riches ressources naturelles et une position géographique au centre d'une région dynamique. Selon elle, le pays est promis à un bel avenir.

En février de cette année, l'ambassade du Vietnam en France s’est coordonné avec le Centre de l'Institut des relations internationales françaises (IFRI) - centre d’Etudes sur l'Asie dans l'organisation du séminaire «La réforme économique du Vietnam: le rôle des nouveaux partenaires stratégiques». Lors du séminaire, l’avocat Oliver Massmann, directeur général de la Société Duane Morris Vietnam LLC, a parlé des changements positifs qu’il a pu observer en 25 ans. Autrefois pays qui devait importer du riz, le Vietnam est devenu l'un des principaux pays exportateurs mondiaux. Il a exprimé son optimisme sur les réformes en cours.

Plus tard, en avril, de la même année, un atelier international sur le thème "Vietnam - 40 ans de Réunification, de développement et d'intégration (1975-2015)" a été organisé conjointement par l’Université des Sciences sociales et humaines (Université nationale de Hô Chi Minh-Ville), l’Université de Thu Dâu Môt (province de Binh Duong), l'Université des Sciences sociales et humaines (de l'Université nationale de Hanoi) et l'Université des sciences de Huê. L'atelier a attiré des scientifiques et de nombreux d’instituts de recherche avec plus de 300 allocutions, dont 20 présentées par des chercheurs venus des États-Unis, de France, d'Australie, du Brésil, de République de Corée, de Chine, d'Inde, de Malaisie, etc.

Beaucoup de chercheurs à l'atelier ont partagé le même point de vue : depuis 30 ans de  Renouveau, le Vietnam a enregistré de nombreuses réalisations tant dans l’économie, la culture, la politique que la sécurité ou la défense.

À l'heure actuelle, le Vietnam est engagé dans un processus d’industrialisation et de modernisation. Un certain nombre de chercheurs ont souligné les défis de la mondialisation. Le professeur-Dr. Tsuboi Yoshiharu, de l'Université japonaise de Waseda, a estimé que le Vietnam devrait adopter une vision à plus long terme avec des plans à 30 ou 50 ans au lieu de 5 ou 10 ans. Il a dit que le Vietnam pourrait mettre en avant une vision spécifique pour les 50 années à venir de manière à devenir une nation jouant un rôle important parmi les pays de l'ASEAN et ayant une place dans le concert des nations./.

 
Par VNA / VI
Articles Déjà publiés