05/06/2014 21:05 GMT+7 Email Print Like 0

Le G7 s'inquiète des tensions en Mer Orientale

Les dirigeants du Groupe des sept pays les plus industrialisés (G7) ont exprimé le 5 juin leur profonde inquiétude devant les tensions actuelles en Mer Orientale et en Mer de Chine Orientale. Dans une déclaration publiée par le Sommet du G7 après une première journée de travail à Bruxelles (Belgique), le G7 a déclaré protester contre tout pays cherchant unilatéralement à proclamer sa souveraineté par des actes de menace ou de recours à la force. Le G7 a appelé les parties à respecter le droit international dans le règlement de leurs différends de souveraineté. Cette déclaration a été faite alors que la Chine augmente ses activités unilatérales en Mer Orientale et en Mer de Chine Orientale, avec, notamment, l'implantation de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam. Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme pétrolière protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam. Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam. Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, puis le 3 juin, à une position fixe à 15 degrés 33 minutes 36 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 11 secondes de longitude Est, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam. -VNA/VI
Articles Déjà publiés