12/06/2014 21:40 GMT+7 Email Print Like 0

Le club des arts martiaux Xuan Duc

En vue de faire honneur à l’école des arts martiaux Nam Hong Son, le club Xuan Duc s’est donné pour règles: solidarité avec les autres écoles, faire le Bien, éviter le Mal, mettre sa vie au service de la Patrie quand celle-ci est en danger et faire honneur à l’école Nam Hong Son.


La classe des arts martiaux Xuan Duc relève de l’école Nam Hong Son, une école d’arts martiaux bien connue à Hanoi. Aujourd’hui, ses disciples doivent passer un examen pour monter en grade. Ces épreuves sont toujours organisées avec le plus grand soin, de la ceinture bleue à celle à la ceinture jaune et en dernier lieu, à celle à la ceinture jaune 1er échelon. Selon les règlements du club, l’élève doit s’exercer au moins un an pour pouvoir se présenter aux examens. L’accès à la ceinture fait la fierté des disciples comme nous confie le petit Ly, élève d’une école primaire: « Les cours que j’ai suivis pendant 4 ans m’ont donné une bonne santé, physique et morale. Je vais passer l’examen pour la ceinture jaune. Dans l’avenir, je compte suivre les règles fixées par Xuan Duc et être quelqu’un d’utile à la société ».

Aux examens, les disciples doivent réaliser différentes démonstrations selon leurs niveaux d’études: exercices, coups typiques de l’école Nam Hong Son comme les long hổ quyền, les tam khúc côn... jusqu’aux coups mobilisant la “force intérieure” comme casser des briques à la main, lancer des couteaux, s’étendre sur une planche cloutée avant qu’une moto roule dessus...

A voir ces démonstrations, nous comprenons à quel point les disciples doivent s’entrainer pour obtenir de tels résultats et nous avons aussi conscience de la subtilité des coups de l’école Nam Hong Son.
 

Un jour d’examen au club Xuan Duc


Démonstrations des jeunes disciples

L’épreuve de passer d’un obstacle


Mobilisation de la “force intérieure”


Examen pour le coup: ”Enfoncer une pique dans la gorge”


Coup: “Se servir du cou pour courber le fer”


“S’étendre sur une planche cloutée avant qu’une moto passe dessus”


Coup “Long hổ quyền” réalisé par le plus âgé des disciples, M. Hai


Exercice “Tam khúc côn”


Exercice: “Mains contre mains


Un coup typique de l’école Nam Hong Son


Nouvelles ceintures pour les disciples qui ont réussi les examens
 
M. Nguyen Ty est chef de l’école Nam Hong Son. M. Vien Ngoc Lam a initié M. Xuan Duc à l’art martial. M. Nguyen Ty nous confié: « Je suis le fils ainé de M. Nguyen Nguyen To, le fondateur de l’école Nam Hong Son en 1920. Le nom Nam Hông Sơn signifie que cet art est imposant comme une grande montagne (Nam: du Vietnam, Hông: de l’art martial Thiếu Lâm Hồng Gia et Sơn: montagne). Pendant plus de 80 ans, notre école a formé nombre de clubs qui ont fait leurs preuves. J’ai confiance en Xuan Duc, une classe où règne la plus grande discipline et où la plupart des élèves sont des enfants. »

Le club Xuan Duc a ouvert ses portes en 2002. A l’heure actuelle, ses cours sont donnés dans 7 lieux comme les écoles primaires Van Chuong, Thanh Am, Dong Ngoc... où l’on compte parmi les disciples des adolescents, des adultes, des personnes âgées et des enfants pour la plupart.

M .Viet Khoa, 65 ans, nous a dit: « J’aime le club Xuan Duc. C’est une classe d’une grande discipline et M. Xuan Duc est très compétent ».
A l’heure actuelle, le club Xuan Duc compte plus de 1.000 élèves. « Nous attachons une grande importance à la qualité de la formation, aussi ne cherchons-nous pas à recruter un grand nombre d’élèves. Les disciples doivent aimer cet art martial, le préserver et être prêt à servir la Patrie au cas où elle serait en danger », nous a confié M.Xuan Duc
Texte: Bich Van. Photos: Viet Cuong