11/08/2015 11:10 GMT+7 Email Print Like 0

La 48e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN 48 (AMM 48):
L’ASEAN parvient à un haut consensus sur le problème de la Mer Orientale.

Du 4 au 9 août 2015, la 48e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN 48 (AMM 48) et les conférences connexes se sont déroulées à la capitale de Kuala Lumpur (Malaisie). La délégation vietnamienne, dirigée par le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères (A.E), Pham Binh Minh a activement participé à toutes les Conférences et y apporté sa contribution responsable dans tous les  domaines.

A la conférence, les pays participants ont exprimé leur inquiétude sur la situation de la Mer Orientale qui a été minutieusement discutée. C’était la première fois que l’avancée maritime et la réhabilitation des îles de roche ont été mentionnées dans le Communiqué commun de la conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN.
Accordant une interview à la presse en fin de la Conférence, le vice- Premier ministre, ministre des A.E, Pham Binh Minh a déclarét “Les ministres ont accordé une attention particulière aux  problèmes concernant la sécurité, le maintien de la paix et de la stabilité dans la région, et des pays de l’ASEAN, particulièrement au problème de la Mer Orientale. La situation de la Mer Orientale ne régit non seulement la sécurité de la région mais  aussi les problèmes des pays hors de la région.

Le problème de la Mer Orientale consiste non seulement à régler le litige de souveraineté mais concerne également les voies de navigation maritime et aérienne et implique alors les pays de la région et ceux hors de la région. La situation de la Mer Orientale évolue ces derniers temps de façon complexe, concrétisée par l’avancée maritime et la construction à large échelle des îles de roches en Mer Orientale, ce qui inquiète d’autres pays’’
 

Le vice- Premier ministre, ministre des A.E, Pham Binh Minh et le ministre malaisien des A.E, Anifah Aman
à la cérémonie d’ouverture de l’AMM 48. Photo : Kim Dung – AVI



Le vice- Premier ministre, ministre des AE, Pham Binh Minh, le Secrétaire général de l’ASEAN, Lê Luong Minh
et les chefs de délégation se faisant photographier à la réunion à huis clos de l’AMM 48. Photo : Kim Dung – AVI



Le vice- Premier ministre, ministre des AE, Pham Binh Minh, à la réunion à huis clos de l’AMM 48. Photo : Kim Dung – AVI


Le vice- Premier ministre, ministre des A.E, Pham Binh Minh, le Secrétaire général de l’ASEAN, Lê Luong Minh,
les ministres des A.E de l’ASEAN et de l’Union européenne (UE) à la conférence. Photo: Dung Giap – AVI



La 16e conférence des ministres des AE de l’ASEAN+3 (Chine, Japon et République de Corée). Photo : Xinhua/AVI

C’est pourquoi, à la conférences des ministres des A.E de l’ASEAN avec ses partenaires, au Sommet de l’Asie de l’Est (EAS), à la conférence des ministres du Forum de l’ASEAN (ARF),  les pays ont exprimé leur inquiétude envers  la situation en  Mer Orientale. C’était un volet qui a obtenu un haut consensus chez les ministres de l’ASEAN.

En termes du Communiqué commun de l’AMM 48,  les ministres ont fait part de leur inquiétude sur de récentes évolutions et sur ce qui se déroule actuellement en Mer Orientale. C’était la première fois que l’avancée maritime et la construction des îles de roche  ont été mentionnées dans le Communiqué commun de la conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN.

Les ministres ont insisté sur une exécution stricte de  la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), notamment l’article 5, ont demandé de  se maîtriser et de ne pas aggraver la situation en Mer Orientale.

Les ministres sont déterminés à accéléer les négociations, ce pour parvenir au bref délais  à la signature du  Code de conduite en Mer Orientale, contribuant ainsi au maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale./. 
 
AVI/Revue Vietnam Illustré
 
Articles Déjà publiés