18/08/2015 15:46 GMT+7 Email Print Like 0

L’archipel de Cat Bà, un joyau en baie de Ha Long

Couvrant 336km2, l’archipel de Cat Bà, district de Cat Hai, Hai Phong, est le plus grand archipel calcaire du Vietnam avec ses 388 îles et îlots.  En 2004, l’archipel a été reconnu réserve naturelle de biosphère par l'UNESCO.
Fin juin 2015, nous avons rejoint un groupe de jeunes Hanoïens pour  visiter l’archipel. Notre première destination a été le Resort Petite Cat Bà Eco-Tourism situé dans la baie d’Ang Nuoc Trong. Couvrant 2000m2, ce lieu attire de nombreux touristes. Nguyên Thanh Hai, son directeur, nous a conseillé de faire le circuit «baie de Lan Ha, village de Viêt Hai et île de Cat Dua ».

Nous avons pris un bateau du port de Cai Bèo, en baie de Lan Ha, à l'est de l'archipel. Pour profiter pleinement de la beauté de la baie, nous avons avant pris des kayaks pour aller visiter les plages de Van Bôi et Van Hà, et explorer les grottes de Vem, Hàm Rông et Do Cùng.

Sur le chemin vers la baie de Lan Ha, nous avons vu des étrangers faisant de la varappe.
Selon Vu Tiên Lâp, chef du Département de la Culture et du Tourisme du district de Cat Hai, les autorités locales ont mis en place des voies d’escalade, dont la plus attrayante sont sur l’île de Tiên Ông.



Paysage de Cat Bà vu de la Forteresse Canon à 177m au dessus du niveau de la mer.
Photo: Nguyên Thang


Touristes étrangers au large de Cat Bà. Photo: Trân Thanh Giang


Kayak en baie de Lan Ha. Photo: Trân Thanh Giang


Touristes dans la mer claire. Photo: Trân Thanh Giang


Touristes en baie de Thinh Linh. Photo: Trân Thanh Giang
 
"Le district de Cat Hai va appeler davantage d'investissements dans le développement de produits touristiques et coopérer avec les populations locales dans la construction d'une culture touristique conviviale, le tout pour faire de Cat Bà un patrimoine naturel mondial.
(Pham Van Hà, président du Comité populaire du district de Cat Hai).
Notre prochaine escale a été le village de Viêt Hai, situé dans une vallée et entouré de montagnes et de jungle. Le village compte 90 familles qui vivent dans de vieilles maisons.

Les villageois locaux ont été nos guides touristiques. Nous avons pu  visiter leurs maisons, leurs champs.

La dernière étape de notre périple a été l'île de Cat Dua, où nous avons compris la raison pour laquelle elle est aussi appelée « l'île aux singes ». Là, les visiteurs peuvent jouer avec des primates amicaux et malicieux. La plage est en pente douce. Nous avons marché le long pour profiter du soleil et du vent frais, en ramassant des coquillages. Une expérience inoubliable !

Nous sommes retournés à l’embarcadère de Cai Bèo en fin d'après-midi et nous sommes allés visiter la forteresse Cannon situé 177m au dessus du niveau de la mer. Elle a été construite en 1942, dans un lieu considéré comme une porte stratégique de la Mer Orientale. La preuve historique que le district insulaire avait la responsabilité de défendre cet avant-poste de la Patrie.

De la forteresse, nous pouvions contempler pleinement les paysages sauvages de Cat Bà. Une vue panoramique avec des îles pittoresques, des bateaux de pêche, des restaurants flottants...



Visite du village de Viêt Hai à vélo. Photo: Trân Thanh Giang


Cat Bà est dotée par la nature de falaises calcaires, appropriées pour le développement de la varappe.
Photo: Trân Thanh Giang


Moment de détente dans une station balnéaire. Photo: Trân Thanh Giang


Des paysages spectaculaires. Photo: Trân Thanh Giang


De nombreux sports de plage sont possibles à Cat Bà. Photo: Trân Thanh Giang


Barbecue sur la plage. Photo: Trân Thanh Giang


Feu de camp sur la plage. Photo: Trân Thanh Giang
 
Actuellement, Cat Bà compte 70 restaurants, 8 « resorts », 170 hôtels et maisons d'hôtes d’un à quatre étoiles; 150 navires touristiques, bateaux et bus pour les touristes. En 2014, plus de 1,5 million de visiteurs ont visité l’île 
(Données du Comité populaire du district de Cat Hai)
Dans la soirée, le bourg de Cat Bà était bondé de visiteurs. Des voitures électriques transportaient des touristes enjoués. Sur  la plage, des feux de camp brûlaient ici et là, entourés de touristes qui appréciaient le dîner en plein air. Trinh Quôc Trung, un membre de notre groupe, qui travaille pour l’entreprise Global Technology FPT, a confié : « C’est la première fois que je visite l’île de Cat Bà. J’adore ses plages et ses fruits de mer délicieux. Je suis impatient de la deuxième journée de notre voyage pour visiter le Parc national où vivent les langurs de Cat Bà, une espèce endémique de l’île ».

Le lendemain matin, nous avons pris un bus pour visiter le Parc national. Sur le chemin, de magnifiques paysages défilaient.

Le parc préserve des forêts sur calcaire, avec beaucoup de vieux arbres et des plantes médicinales. Nous avons pu observer des crabes de montagne, des escargots et des geckos. Autour de nous, les cris des animaux, le chant des oiseaux et le bruissement des feuilles créaient une ambiance unique.

 

Trekking en forêt. Photo: Trân Thanh Giang


A l'intérieur de la grotte Trung Trang à Cat Bà. Photo: Trần Thanh Giang


Le langur à tête blanche de Cat Bà figure dans le livre Rouge des espèces menacées
à l’échelle nationale et même mondiale. Photo: Neahga Leonard


Flore et faune diversifiées. Photo: Trân Thanh Giang


Dans la forêt du Parc national. Photo: Trân Thanh Giang


Floraison estivale dans le Parc national de Cat Bà. Photo: Trân Thanh Giang


Touristes étrangers prenant des photos. Photo: Trân Thanh Giang


Flore et faune diversifiées à Cat Bà. Photo: Trân Thanh Giang


Récifs coralliens à Cat Bà. Photo: Archives


A la découverte des coraux. Photo: Archives
 
Le Parc national de Cat Bà a une superficie totale de 16.198 ha naturelle, avec des écosystèmes sur calcaire classés par des experts nationaux et étrangers comme ceux ayant la plus grande biodiversité au Vietnam. Sur 745 espèces de plantes recensées, beaucoup sont rares, dont Podocarpus fleuryi, bois de fer et divers palmiers. La faune comprend 20 espèces de mammifères, 69 espèces d'oiseaux, 20 espèces de reptiles et 11 espèces d'amphibiens. Le parc est le seul site où subsiste le langur de Cat Bà (Pham Van Thuong, directeur adjoint du Parc national de Cat Bà), une espèce de singe que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde.
(Pham Van Thuong, Directeur adjoint du Parc national de Cat Bà).
Kim Anh, notre guide touristique, nous a expliqué que l'île abrite des forêts tropicales et humides sur calcaire. Le parc national comprend de nombreux habitats, les principaux étant ces forêts sur calcaire, les mangroves et les récifs coralliens.

Le long d’un chemin de 2,5 kilomètres de long, nous avons rencontré de nombreux touristes étrangers. David Butlin, un Britannique, a confié qu'il aimait la beauté sauvage de ces montagnes. Il venait juste de grimper le mont Ngu Lâm, point culminant de l’île de Cat Bà.

Serpentant sur un sentier forestier, le bus nous a emmenés à la grotte de Trung Trang. Nous avons admiré des stalactites, certains ressemblant aux piliers d'or et d'argent décrits dans le conte de la déesse de la grotte Trung Trang.

Situé en baie de Ha Long, patrimoine mondial reconnu par l'UNESCO, l’archipel de Cat Bà a ses propres valeurs en termes de biodiversité et de modèle de tourisme forêt-mer.

Avant de partir, nous avons appris que les autorités de Hai Phong finalisent un dossier à soumettre à l'UNESCO en vue d’une reconnaissance de l'archipel de Cat Bà comme patrimoine naturel mondial./.


 
Texte: Ngân Hà – Photos : Trân Thanh Giang, Neahga Leonard & Archives du Parc national de Cat Bà