28/08/2016 08:48 GMT+7 Email Print Like 0

Lancement des autotests de dépistage du VIH au Vietnam

 Le Département de prévention et de lutte contre le VIH/sida du ministère vietnamien de la Santé et l'Agence américaine pour le développement international (USAID) ont lancé le 26 août à Hô Chi Minh-Ville le premier service d’autotests de dépistage du VIH au Vietnam.

Ce service permettra de donner un nouvel outil de dépistage aux personnes moins réceptives aux outils classiques de prévention. Actuellement, 16 pays dans le monde appliquent ces autotests.

L’usage de cet outil est facile. On utilise les bandelettes sur lesquelles on dépose une goutte de sang ou de la salive. Vingt minutes plus tard, on sait s’il y a ou non eu contamination. Si la bandelette donne un résultat positif, le patient devrait aller au laboratoire pour des examens plus détaillés.

Depuis fin mai 2016, il y a eu près de 380 usagers d’autotest, dont 7% positifs qui ont tous été traités. Ce service permettra l’augmentation du taux de dépistage du VIH.

Selon le Dr Nguyên Hoàng Long, directeur du Département de prévention et de lutte contre le VIH/Sida (ministère de la Santé), les autotests sont une nouvelle mesure dans l'amélioration de l'accès aux services de dépistage du VIH. Ils deviendront une mesure populaire comme les tests rapides pour le diabète ou la grossesse. Ils seront vendus dans les pharmacies.

Lors de la cérémonie de lancement, l'ambassadeur américain Ted Osius a déclaré : «Le dépistage du VIH n'est jamais aussi simple. N’importe qui peut désormais utiliser les autotests, avec une garantie de secret, d’intimité et de sécurité». – CVN/VNA/VI 

Articles Déjà publiés