13/10/2014 12:59 GMT+7 Email Print Like 0

L’ambassadrice de Suède au Vietnam : «Le Vietnam peut devenir le prochain Dragon d’Asie»

A l'occasion du 45e anniversaire des relations diplomatiques Vietnam-Suède (1969 – 2014), l’ambassadrice de Suède au Vietnam, Camilla Mellander a accordé à la revue Vietnam Illustré une interview sur la coopération et les relations entre les deux pays dans de nombreux aspects.

Mme Camilla Mellander, ambassadrice de Suède au Vietnam. Photo: Viêt Cuong
 
Reporter: L'année 2014 marque le 45e anniversaire des relations diplomatiques Vietnam-Suède. Pouvez-vous partager avec nous les réalisations les plus remarquables de la coopération bilatérale entre la Suède et le Vietnam au cours des 45 dernières années?

Ambassadice de Suède Camilla Mellander: La Suède et le Vietnam ont établi leurs relations diplomatiques en 1969 et 45 ans d'histoire ont jeté une base solide pour une relation unique et particulière. La Suède est le deuxième plus grand donateur d'APD au Vietnam dans les années 70, le plus grand dans les années 80 et au quatrième rang dans les années 90. Parmi les projets à partir de l'APD suédoise, la Papeterie Bang Bai et l'Hôpital national de pédiatrie de Hanoi sont d'excellents exemples de réalisations communes.
Il y a aussi des domaines de coopération réussie, tels que le soutien au cours du processus du Renouveau (Doi Moi), la santé, la lutte contre la pauvreté, la formation, la communication, l'environnement et le changement climatique, la réforme judiciaire et la lutte contre la corruption. La Suède a fourni plus de 3 milliards de dollars dans la coopération au développement avec le Vietnam.

En 2012, l’Agence suédoise de coopération et de développement international (SIDA) a commandé une évaluation indépendante de plus de quatre décennies de la coopération au développement avec le Vietnam. Il a conclu que la coopération suédoise au développement a amélioré les niveaux de millions de citoyens vietnamiens qui-était une réalisation majeure de santé et d'éducation et de développement global.

Maintenant, nous entrons dans une nouvelle période de relations bilatérales vers un partenariat plus égalitaire. Je suis ravie de constater que la coopération entre les deux pays a été mis en place dans la plupart des domaines, y compris la politique, l'économie, le commerce, l'investissement, de la culture et de l'éducation à différents niveaux, allant du central au niveau local, d'organisations gouvernementales, parlementaires ministérielle, d'entreprise à entreprise et entre les peuples.

Tout comme vous l'avez dit, 2014 a marqué 45 ans de relations diplomatiques Vietnam-Suède. Les célébrations auront lieu tout au long de l'année. Et nous avons l'intention d'avoir au moins un événement par mois pour le public Vietnam, et pas seulement dans le domaine des affaires, mais aussi la culture, la musique, le cinéma, la mode, le design et l'éducation.
 

Le Président de la République Truong Tân Sang recevant Mme Camilla Mellander ambassadrice de Suède
au Palais présidentiel. Photo: Archives de l’ambassade de Suède au Vietnam


Le vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai recevant Mme Camilla Mellander, ambassadrice de Suède
et la délégation suédoise du commerce en visite au le Vietnam à la recherche des opportunités de
coopération et d'investissement. Photo: Archives de l’ambassade de Suède au Vietnam


Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Hoàng Tuân Anh et Mme Camilla Mellander,
ambassadrice de Suède lors de la Célébrations de la Fête nationale de la Suède à Hanoi le soir du 6 juin 2014.
Photo: Archives de l’ambassade de Suède au Vietnam


Mme Camilla Mellande, rencontrant le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville,
Lê Hoàng Quân. Photo: Archives de l’ambassade de Suède au Vietnam

Reporter: Quelles sont vos opinions sur la stratégie du Vietnam dans l'intégration internationale? Qu'est-ce que le Vietnam doit faire pour tirer pleinement parti des avantages apportés par la mondialisation et l'intégration dans le futur?

Ambassadice de Suède Camilla Mellander:
Dans le passé, le Vietnam est connu pour la lutte pour la liberté et la réunification. L'histoire du pays est entrée dans une nouvelle page lorsque vous décidez d'ouvrir la porte au monde, de réaliser le Renouveau et d’avoir commencé à participer à l'économie mondiale.

Le Vietnam d'aujourd'hui est un pays dynamique avec une main-d'œuvre jeune et un grand potentiel de devenir le prochain Dragon asiatique si vous vous efforcez de travailler dur et intelligemment dans les bonnes directions. L'adhésion du Vietnam à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a été une étape importante vers une plus forte croissance, le développement du pays et la création d'emplois.
 
Malgré les difficultés économiques mondiales, le Vietnam a encore reçu plus de 20 milliards de dollars d'investissements directs étrangers (IDE) en 2013, une augmentation de 65% d'année en année. Je tiens à féliciter les mesures prises par le gouvernement vietnamien, qui a contribué à réduire l'inflation et à maintenir un taux de change stable. Une autre priorité pour le Vietnam est de négocier et de finaliser l’accord de la zone libre-échange avec l'UE en 2014, et nous appuyons fortement le Vietnam dans ce processus car nous croyions que la libéralisation des échanges apportera des intérêts à toutes les parties.
 
Il a également été fascinant pour moi d'observer la contribution active du Vietnam à la construction de la communauté de l'ASEAN et le rôle important que joue le Vietnam en tant que coordinateur des relations ASEAN-UE. Sans aucun doute, la Suède considère le Vietnam et un bon partenaire fiable lors de la négociation dans la région de l'ASEAN.

Dans l'arène politique, le Vietnam a pris une décision historique pour rejoindre opérations de maintien de la paix de l'ONU et a été élu membre au Conseil des droits de l'ONU pour 2014-2016

Nous espérons vraiment continuer à partager nos expérience avec le Vietnam, à travers des échanges et un dialogue régulier, parce que la croissance du Vietnam est ainsi un nouveau sommet dans les relations bilatérales Vietnam - Suède.
 

Camilla Mellander, ambassadrice de Suède et la chanteuse My Linh, qui a reçu la responsabilité de "l'Ambassadeur du 45e
anniversaire des relations diplomatiques entre la Suède - Vietnam", lors d'une conférence de presse de la Cérémonie
d'ouverture du programme du 45e anniversaire des relations diplomatiques suédois – Vietnam.
Photo: Archives de l’ambassade de Suède au Vietnam  

Camilla Mellander, lors de la Cérémonie d’ofrir 500 casques aux élèves de l'école primaire de Cat Linh (Hanoi).
Photo: Archives de l’ambassade de Suède au Vietnam

Camilla Mellander coupant le ruban d'ouverture de l’Exposition internationale de la technologie
des produits d'économie d'énergie - Expo Enertec 2012 à Hanoi. Photo: Viêt Cuong

 La Suède a coopéré et a soutenu le Vietnam dans de nombreux projets liés aux technologies vertes,
à la protection de l'environnement. Photo: Viêt Cuong

Reporter: Le chiffre d'affaires bilatéral du commerce dans les trois dernières années a augmenté d'environ 28%. Que devons-nous faire pour augmenter cette valeur?

Ambassadice de Suède Camilla Mellander:
Le but du gouvernement suédois est d'accroître les échanges commerciaux avec le Vietnam. La Suède peut contribuer au développement économique du Vietnam par l'augmentation des liens commerciaux, l'échange de solutions d'affaires et le transfert de technologie.

La Suède a beaucoup de solutions et de technologies vertes et durables, conformément à la croissance verte et le développement durable de la stratégique du Vietnam. La Suède est considérée comme le principal fournisseur de solutions et de produits innovants dans de nombreuses industries. L’aptitude à travailler, la discipline de travail, la connexion des entreprises et l'environnement de la recherche universitaire ont apporté de bons résultats pour la Suède.

Les 12 derniers mois ont été témoins de plusieurs visites de haut niveau de Stockholm à Hanoi, en particulier la visite dirigée par Gunnar Oom, secrétaire d'État au Commerce qui a été un grand succès quand il est venu avec des entreprises suédoises voulant développer des affaires commerciales avec le Vietnam...

La Suède a maintenant plus de 70 sociétés établies au Vietnam. Beaucoup d'entre elles sont des modèles très réussis sur le marché local, à savoir ABB, ATLASCOPCO, AstraZeneca, Electrolux, IKEA, SKF et Tetra Pak.

Nous avons également vu une augmentation des intérêts des entreprises suédoises qui souhaitent investir ou faire des affaires ici, se traduisant par de nombreuses délégations d'affaires suédoises au Vietnam l'année dernière de la Suède et de la Scandinavie. Elles étaient intéressées dans le transport urbain, la santé, les technologies propres, les banques et les technologies de l'information et de la communication (TIC).

L'ambassade, en collaboration avec le Conseil d’affaires de la Suède (Business Sweden), soutient activement les entreprises suédoises qui sont déjà ici ou qui souhaitent entrer sur le marché. Nous allons continuer à travailler étroitement avec les organismes de promotion du commerce de la partie vietnamienne. Échange de délégations d'affaires, participation à des foires commerciales au Vietnam et en Suède, et d'autres forums seront poursuivie à l'avenir, pour la compréhension entre les entreprises de nos deux pays.

Reporter: Parlant brièvement, quel est l’impact de l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l'UE sur les relations et la coopération économique entre le Vietnam et la Suède?

Ambassadice de Suède Camilla Mellander:
En tant qu’ambassadeur de Suède au Vietnam, j'ai été très heureuse de voir que le Vietnam et l'Union européenne (UE) se rapprochent ensemble sur le champ à la fois économique et politique. En 2013, le Secrétaire Général du PCV Nguyên Phu Trong a visité et travaillé avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, suivie par une série de visites de haut niveau du Vietnam vers l'Europe et vice versa. Le Commissaire européen chargé du Commerce Karel De Gucht a visité à nouveau le Vietnam en mars et il a, avec le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce Vu Huy Hoàng a examiné le processus de négocier l'Accord de libre-échange bilatéral.

Le Vietnam et l'UE sont dans les dernières étapes des négociations de l’accord de libre-échange. La négociation d'un accord global ambitieux couvre non seulement l'engagement d'ouvrir les marchés, mais aussi les domaines liés au commerce, tels que l'investissement, l'environnement, la concurrence, ... développement durable. L’Accords de libre-échange Vietnam – UE, après le succès des négociations, apporteront un grand impact pour chaque secteur ainsi que pour l'économie du Vietnam.

L'UE est un marché énorme avec 28 membres, est le plus grand marché d'exportation du Vietnam et les flux commerciaux vont continuer à croître activement dans certains secteurs clés du Vietnam tels que les textiles, les chaussures, aussi ouvrir des possibilités pour d'autres secteurs lorsqu’il sera signé. Exemples d'autres pays comme la Corée du Sud, le pays a terminé les négociations d'ALE avec l'UE, montrent que le commerce bilatéral connaît une croissance durable.

Reporter: Les lecteurs Vietnam veulent toujours savoir sur l'histoire de de la prospérité de la Suède. Quelle est la façon de développer un pays comme la Suède maintenant ?

Ambassadice de Suède Camilla Mellander: La Suède est l'un des novateurs et créatifs dans le monde. Il y a un large éventail d'indicateurs internationaux (tels que l'indice mondial de l'innovation, la création d'un indice global) a évalué la capacité de ces pays à améliorer la créativité. Et la Suède a dépassé les premiers pays à l'indice le plus élevé. Notre pays se classe au troisième rang mondial dans le taux d'enregistrement de brevets d’invention par habitant, et est l'un des pays ayant la meilleure connexion Internet et les meilleures télécommunications mondiales.

Près de 4% du PIB suédois est investi dans le domaine de la recherche et du développement. C'est le taux le plus élevé dans le monde et dans le groupe des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques OCDE.

Nous investissons massivement dans la recherche, encourageons la pensée indépendante et nous sommes toujours ouverts pour accueillir des nouvelles tendances. Les écoles et les universités - d'autres facteurs contribuant à l'esprit créatif encouragent toujours la créativité et une société a une forte confiance dans la coopération, l'équité, la transparence et la diversité.

La Suède fait grand cas de la durabilité, et a une bonne préparation pour l'avenir. Aujourd'hui, la Suède est l'un des rares pays industrialisés qui ont contribué à réduire les émissions de carbone dans la croissance économique. La Suède a été au premier rang dans la liste des pays classés développement durable en 2013, une évaluation basée sur les facteurs environnementaux, sociaux et de gestion./.
 
Mme Camilla Mellander est née en 1966. Elle a été nommée Ambassadrice de Suède au Vietnam en août 2012. Auparavant, elle a occupé divers postes au ministère suédois des Affaires étrangères, en tant que directeur adjoint du service consulaire et le droit civil, chef du Bureau du vice-ministre suédois des Affaires étrangères, conseiller politique de l'envoyé spécial de l'Union européenne en Moyen-Orient, chef adjoint à l'ambassade de Suède à Tel Aviv (Israël) ... Mme Camilla Mellander peuvent parler plusieurs langues comme l'anglais, le français, l'allemand et l'hébreu. Très sympathique avec le Vietnam, elle a de nombreuses contributions à la promotion des relations amicales entre le Vietnam et la Suède.
 
Texte : Bich Vân - Photos: Viêt Cuong et Archives de l’ambassade de Suède au Vietnam
Articles Déjà publiés