19/11/2015 09:51 GMT+7 Email Print Like 0

L'achèvement des négociations du TPP est un moteur de l’alliance régionale

 "L’achèvement des négociations de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP) et la naissance de la communauté de l’ASEAN sont des points de repère importants et seront ​un moteur pour la croissance et l’alliance régionales", a affirmé le président vietnamien Truong Tan Sang, lors de la 6e conférence de haut rang des dirigeants des pays parties aux TPP à Manille, aux Philippines.


"Cela contribue à promouvoir la tendance de paix, de coopération, d’alliance, de croissance durable de l’APEC et de l’Asie-Pacifique", a ajouté le président Truong Tan Sang.


Selon le chef de l'Etat vietnamien, la réalisation de cet accord pose de nombreux défis notamment pour les pays en voie de développement. Il a aussi demandé ​aux membres ​de continuer à coordonner, se soutenir mutuellement pour signer précocement l’accord suivant le processus convenu. Pour parvenir à cet objectif commun, il a demandé ​aux économies membres ​de poursuivre la coopération sur la base du respect mutuel, pour l’intérêt commun, de s’intéresser à la réalité et la diversité des niveaux de développement de chaque pays, mais aussi de renforcer le soutien technique pour que les habitants des pays en développement puissent bénéficier des avantages de l’accord.


Le président vietnamien a insisté sur le fait que le TPP suscitait un intérêt croissant de la part des partenaires dans la région. Ce qui est positif dans la perspective de s'orienter vers la création de la zone de libre-échange en Asie-Pacifique.


La 6e conférence de haut rang des dirigeants des pays parties aux TPP (l’Australie, le Brunei, le Chili, le Canada, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les États-Unis, le Vietnam) était leur première recontre depuis la fin des négociations de cet accord en octobre dernier à Atlanta aux Etats-Unis.


Dans son discours d’ouverture, le président américain Barack Obama a vivement apprécié la détermination et les efforts de tous les pays membres pour aboutir à cet accord historique, après cinq ans de négociations.
La fin des négociations est un résultat important qui témoigne d’une vision commune des 12 nations participantes et aussi pour l’avenir de la région, contribuant à déterminer les règles commerciales de l’Asie-Pacifique dans les prochaines décades, a-t-il souligné.


Lors de cette conférence, les dirigeants se sont engagés à accélérer la signature, la ratification et l’application du TPP afin de concrétiser ses intérêts communs.


A l’issue de la conférence, les dirigeants ont adopté une Déclaration commune pour manifester la forte détermination des 12 pays membres du TPP à œuvrer ensemble pour promouvoir la signature et la ratification de cet accord.


Cette conférence, qui se déroule en même temps ​que le Sommet du Forum de Coopération économique de l’Asie-Pacifique (APEC) et ses conférences connexes, devient une activité annuelle depuis l'entame des négociations de ​cet accord en 2010.


Après cinq ans de négociations, le contenu intégral de l’accord a été rendu public le 5 novembre. Pour l’heure, les 12 pays parties font des gros efforts pour le signer et ratifier le TPP suivant le bon processus. – VNA/VI
Articles Déjà publiés