14/08/2015 10:53 GMT+7 Email Print Like 0

La plus grande réserve ornithologique privée au Vietnam

Trân Nhu Giap, le propriétaire de la plus grande réserve ornithologique privée au Vietnam, est connue comme la première personne qui a non seulement multiplié avec succès certaines espèces d'oiseaux rares au Vietnam, mais aussi a créé un nouveau métier de grande valeur.
Pour en savoir plus sur le domaine des oiseaux rares, nous avons visité la réserve ornithologique Viêt à Dông My, Thanh Tri, Hanoi de Trân Nhu Giap qui est considéré comme l'un des pionniers dans ce commerce spécial.

Pour sa grande passion pour la collecte des espèces d'oiseaux rares, Trân Nhu Giap a construit la réserve ornithologique Viêtavec une petite quantité d'argent qui reste après quelques échecs commerciaux. Il a acheté seulement deux faisans rouges et ces oiseaux ont pondu de façon inattendue. Il a appris à propos de cette espèce de l'Internet et a décidé de créer une ferme d'élever des faisans rouges.

Du succès initial à élever des faisans rouges, Giap a commencé à élever environ 100 espèces d'oiseaux rares nationaux et étrangers, tels que des faisans, des paons verts, faisans, les canards sauvages et les foulques noires…



La réserve ornithologique de Trân Nhu Giap à la commune Dông My, Hanoi a une superficie totale de plus de 2ha.


Des canards sauvages dans sa ferme.


Contrôle de la santé des canards.




Un paon à cinq couleus est né dans la ferme.


Chaque mois, les fermes de Giap fournit le marché avec environ 1.000 espèces différentes
de faisans, le bénéfice de paons atteint seul environ 1 milliards de dongs / an.



Un espace pour les poussins en provenance de Pologne. 


Des canards mandarins de la Russie


Les oiseaux dans la réserve sont soignés et vaccinés contre les maladies épidémiques. 


Outre l'élevage de volailles commerciales, la réserve ornithologique de Trân Nhu Giap
préserve maintenant quelques oiseaux rares.



Des clients sont venus acheter des oiseaux pour l'élevage.

Sa réserve ornithologique, couvrant 2ha, est considérée comme la plus grande du pays avec quatre 4 fermes d'environ 7.000 faisans, 1000 paons, bankivas sauvagesà oreillesblanches, Lophura nycthemera annamensis, foulques noires, sarcelles et des milliers de canards sauvages commerciales. Elle est devenue l'adresse préférée des commerçants et des éleveurs d'oiseaux d'ornement.

Les espèces d'oiseaux sont divisées en trois groupes de faisans et canards sauvages pour la vente; oiseaux rares comme les canards mandarin, faisans argentés, foulques noires et sarcelles comme animaux de compagnie et un petit groupe de flamants roses et flamants noirs pour la conservation et la recherche scientifique.

Chaque mois, les fermes de Giap fournit le marché avec environ 1.000 espèces différentes de faisans, 100 jeunes et adultes paons et 4.000 canards sauvages commerciales. Le bénéfice de paons atteint seul environ 1 milliards de dongs / an.



Un four d’incubation fait par Trân Nhu Giap. 


Un espace pour les poussins en provenance de Pologne. 


Paons d’une semaine d’âge.


Canetons viennent d'être sortis du four d'incurbation.

Les fermes de Giap fournissent également des jeunes faisans pour les agriculteurs de Quang Ninh, Lao Cai, Vinh Phuc, Tiên Giang et Hô Chi Minh-Ville. Pour aider d'autres agriculteurs à développer le modèle d’élevaged’oiseaux, Giap passe beaucoup de temps à écrire des livres sur l'augmentation des espèces rares de volailles et les oiseaux d'eau. Il a également visité certains pays étrangers comme l'Australie, Singapour et la Thaïlande, où l'élevage des oiseaux est très populaire pour en apprendre davantage et mettre à jour de nouvelles techniques pour accroître la productivité des oiseaux et de l'aviculture au Vietnam./.
 
Texte: Thao Vy - Photos: Tât Son
Articles Déjà publiés