13/04/2017 15:34 GMT+7 Email Print Like 0

La pagode de l’Empreinte parfumée - une destination incontournable au printemps

La pagode des Parfums (Chùa Huong) est  connue comme non seulement un site religieux mais aussi un site grandiose. Elle attire des millions de pèlerins et de visiteurs lors de sa fête, du début du 1er mois lunaire à la fin du 3e.
La pagode des Parfums est située dans la commune de Huong Son, district de My Duc, à environ 60 kilomètres au Sud-ouest de Hanoi. C'est l'un des sites religieux les plus importants de Hanoi. En fait il s’agit d’un complexe de pagodes et sanctuaires éparpillés sur Huong Son (Montagne des Parfums). Le lieu le plus important du complexe est la pagode Huong Tich (Empreinte parfumée) ou Chùa Trong (Pagode Intérieure), située à l'intérieur d’une grotte.

Pendant le pèlerinage, beaucoup de rites commémorent la Bodhisattva Kwan Yin (ou Avalokiteshvara, Déesse de la Compassion) qui, selon la légende, a atteint l'illumination à la pagode des Parfums. Des milliers de pèlerins et de touristes, dont de nombreux étrangers, viennent ici pour retrouver la sérénité, comme l’ont fait avant eux des générations de poètes comme Trinh Sâm, un seigneur de la dynastie des Trinh.



Barques de visiteurs empruntant la rivière Yên, qui serpente au pied des montagnes. Photo: Công Dat.


La balade sur la rivière Yên dure une heure. Une expérience inoubliable. Photo: Thanh Giang / VNP.


En moment de la saison de pèlerinage, en début d’année lunaire, les kapokiers sont en fleurs,
ce qui embellit davantage le site. Photo: Công Dat / VNP.



Fleurs rouge vif des kapokiers à l’entrée e la pagode Thiên Trù (Cuisine céleste). Photo: Công Dat.

... et de la pagode du Purgatoire (Giải Oan). Photo: Tât Son / VNP.

Le point de départ du pèlerinage est Bên Duc (« Embarcadère Duc ») où des centaines de barques attendent les touristes. La promenade en barque d'une heure sur la rivière Yên permet de profiter de paysages époustouflants composés d'immenses rizières, de montagnes calcaires découpées, le tout agrémenté du rouge des kapokiers en fleurs.

Une fois sur la terre ferme, il faut marcher. Le  premier arrêt est Dên Trinh (Temple pour la présentation) avant de visiter la pagode de Thiên Trù (Cuisine céleste), également connue sous le nom de Chùa Ngoài (Pagode extérieure). Elle a été construite sous le règne du roi Lê Thanh Tông (1460-1497). De là, les touristes peuvent se rendre à la grotte de l’Empreinte parfumée (Huong Tich) par le téléphérique récemment mis en service. Les plus courageux affrontent les centaines de marches de pierre. La plupart des pèlerins, y compris des nonagénaires, choisissent cette dernière option car ils pensent que prendre ce chemin difficile est le  moyen d'exprimer sa sincérité envers Bouddha.

La pagode Huong Tich (Empreinte parfumée) est à l'intérieur d’une immense grotte naturelle. Au-dessus de l'entrée, le poète et seigneur Trinh Sâm a inscrit «Nam thiên dê nhât dông» (« La plus belle grotte sous le ciel du Sud »). Dans la grotte trône une statue de la déesse Kwan Yin en pierre bleue, taillée sous la dynastie des Tây Son (1778-1802). Selon la légende, Kwan Yin a laissé beaucoup de traces dans la grotte.

Dinh Thi Vuong, une touriste de Hô Chi Minh-Ville, a confié : «J’ai de nouveau l’occasion de visiter la pagode Huong, 50 ans après la première fois. Ce n'est pas seulement un très bel endroit, c’est aussi un haut lieu spirituel pour prier pour la paix, le bonheur et la prospérité.»



Téléphérique reliant les pagodes Thiên Trù (Cuisine céleste), Giai Oan (Purgatoire) et Huong Tich
(Empreinte parfumée). Photo: Tât Son / VNP.



Station du téléphérique près de la pagode Thiên Trù.


Escalier menant à la grotte de l’Empreinte parfumée.  Photo: Tât Son / VNP.


Pèlerins priant devant la statue de Kwan Yin pour une année chanceuse. Photo: Tât Son / VNP.


La grotte de l’Empreinte parfumée abrite la pagode éponyme. Photo: Thanh Giang / VNP.


La grotte de l’Empreinte parfumée est aussi connue pour ses impressionnantes stalactites et stalagmites.
Photo: Thanh Giang / VNP.



Située sur la Montagne Lao, la pagode Thiên Trù (Cuisine céleste) a été construite en 1467
sous le règne du roi Lê Thanh Tông. Photo: Tât Son / VNP.

Chaque année, le site accueille plus d'un million de pèlerins et de touristes qui viennent demander aux puissances invisibles qui gouvernent notre destinée de bénéficier d’une année heureuse et prospère, ou tout simplement pour admirer sa beauté.../.
 
Texte: Quynh Anh - Photos: Tât Son-Thanh Giang-Công Dat