04/08/2015 09:16 GMT+7 Email Print Like 0

La Malaisie confirme le fragment d'aile comme une partie d'un Boeing 777

Le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong Lai, a indiqué dimanche le 2 août dans un communiqué que le fragment d'aile retrouvé à La Réunion, dans l'océan Indien, a été officiellement identifié comme une partie d'un Boeing 777, le même genre d'avion que celui du vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu l'année dernière.


Il a affirmé dans une déclaration que cela a été vérifiée par les autorités françaises ainsi que par le constructeur d'avions américain Boeing, le Conseil national de la sécurité de transport (NTSB) des Etats-Unis et par l'équipe malaisienne comprenant le Département de l'Aviation civile, Malaysia Airlines, et l'équipe d'investigation de l'OACI chargée de l'enquête sur le MH370.


Le débris d'avion, découvert le 29 juillet sur la côte est de l'île française de la Réunion, a été transporté au laboratoire d'analyses techniques de Toulouse où il est expertisé.


Parallèlement, la Malaisie a demandé l'aide des autorités de l'aviation des territoires aux environs de l'île française de La Réunion, située dans l'océan Indien, a annoncé le ministre Liow Tiong Lai. "Ce pour permettre aux spécialistes de mener des analyses plus approfondies dans le cas où de nouveaux débris seraient découverts, nous fournissant plus d'indices sur le destin de l'avion disparu", a-t-il ajouté.


De nouveaux "débris métalliques" ont ainsi été découverts dimanche matin par des badauds, puis remis aux forces de l'ordre locales pour être confiés aux enquêteurs. Mais aucun n'a été placé sous scellés dans le cadre de l'enquête en cours sur le vol MH370 : les promeneurs n'ont récolté jusqu'ici que de la vulgaire ferraille, selon l'AFP.


Le directeur de l'aviation civile malaisienne, Azharuddin Abdul Rahman, a mis un terme le 2 août aux rumeurs de nouvelle découverte. "La pièce trouvée dans la matinée provient d'une simple échelle et non d'une porte d'avion".


Cet avion, un Boeing 777-200 reliant Kuala Lumpur à Pékin, a disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord, la plupart d'entre elles étant des ressortissants chinois.


Jusqu'à présent, l'appareil n'a pas été découvert malgré une opération de recherche massive à ciel ouvert et sous-marine, faisant de cet incident l'un des plus grands mystères dans l'histoire de l'aviation. - VNA/VI
Articles Déjà publiés