25/05/2016 09:55 GMT+7 Email Print Like 0

La levée de l’embargo sur les ventes d’armes vue par la presse internationale

 Symbole pour les uns, événement historique pour les autres, de grandes agences de presse et de journaux de prestige étrangers soulignaient l’annonce de levée de l’embargo sur les ventes d’armes au Vietnam faite lundi par le président Barack Obama au premier jour sa visite officielle au pays.


«Les Etats-Unis lèvent l’interdiction», a déclaré M. Obama, qui est cité par l’américain Associated Press, au cours d’une conférence de presse internationale tenue à Hanoi avec son homologue vietnamien Trân Dai Quang, indiquant que la décision de lever l’interdiction est motivée par «notre désir de compléter le long processus de normalisation que nous avons entrepris avec le Vietnam».


"Nous apprécions grandement la décision de supprimer complètement l'interdiction de vente d'armes contre le Vietnam", a déclaré le président vietnamien Tran Dai Quang. "Cela montre que les relations entre nos deux pays sont pleinement normalisées", a-t-il ajouté. Cet embargo était un héritage de la guerre, qui s’est achevée en 1975.


L’agence de presse britannique Reuters observe pour sa part qu’après une levée partielle de l’embargo, l’un des derniers vestiges de la guerre du Vietnam, achevée en 1975, cette décision revêt une forte dimension.


«Vietnam: Obama lève l’embargo sur les ventes d’armes», titre le quotidien français Libération, qualifiant cette décision de celle à forte dimension symbolique après la levée de l’embargo économique en 1994, puis la normalisation des relations diplomatiques l’année suivante.


La chaîne américaine CNN voit elle dans la décision de lever complètement l’embargo sur les ventes d’armes américaines au pays un pas qui approfondit les relations en matière de défense entre les deux pays, alors que l’agence d’information italienne ANSA la qualifie d’un événement de portée historique.


De grands journaux allemands comme ‘’Spiegel’’, ‘’Süddeutsche Zeitung’’, ‘’Die Zeit’’, la page de tagesschau.de font grand cas de la levée totale de cet embargo, estimant qu’il s’agit là d’un grand changement dans la politique américaine, ouvrant la voie à une coopération bilatérale plus étroite, notamment dans la défense.


«La Chine espère que l’amélioration des relations vietnamo-américaines sera favorable à la paix régionale», titre l’agence de presse chinoise Xinhua, citant la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying.


La diplomate chinoise déclare que la Chine se félicite du développement «des relations coopératives normales» de ce pays avec les autres, y compris les Etats-Unis, notant que l’embargo sur les ventes d’armes était «un résultat de la Guerre froide» et qu’il ne devrait pas continuer d’exister.


Après Bill Clinton en 2000 et George W. Bush en 2006, Barack Obama est le troisième président américain à se rendre au Vietnam depuis la fin du conflit, un voyage visant à «renforcer les liens » entre les deux pays.


Le journal électronique Mediapart écrit que le président américain passe trois jours au Vietnam, où il défendra des liens resserrés en matière de défense et d'économie avec Hanoi.


Le président américain veut « rééquilibrer » la politique américaine vers l’Asie, pour des raisons économiques mais aussi stratégiques, estime pour sa part le quotidien français Le Monde, voyant dans cette visite une «preuve supplémentaire d’un rapprochement graduel mais constant entre les Etats-Unis et le Vietnam».


« Notre venue est le symbole du renforcement des liens que nous avons tissés au cours des dernières décennies», a déclaré lundi Barack Obama lors de son entretien avec le président vietnamien Tran Dai Quang, cité par l’Agence France-Presse. – VNA/VI

Articles Déjà publiés