03/06/2014 14:14 GMT+7 Email Print Like 0

La gravure des sceaux à Hanoi

Quasi disparue ces dernières décennies à Hanoi, la gravure de sceaux sur bois a été relancée et est en fort développement, formant un nouveau trait de l’artisanat local. Rue Hàng Quat, on peut voir les artisans tailler soigneusement des morceaux de bois pour faire de petits sceaux. Les clients sont en majorité des touristes, qui voient en ces sceaux une excellent idée de cadeau.
Autrefois, les sceaux en bois étaient utilisés par les lettrés pour estampiller leur nom ou le nom de l'école sur les livres. Les sceaux avaient des formes rondes ou rectangulaires. Aujourd'hui, ils sont gravés d’innombrables motifs :12 animaux du zodiaque, chapeaux coniques, calligraphies, signatures, filles en ao dai, estampes populaires de Dông Hô…

Nous avons visité une petite boutique au n ° 62 rue Hàng Quat et parlé avec Dinh Thien Hung, le propriétaire. Il a partagé: «Ce travail nécessite une haute concentration. Un peu de négligence et le travail est perdu». En regardant Hung travailler méticuleusement à la pointe du couteau le sceau, avec des lignes courbes et des motifs délicats, nous savons que le jeune artisan excelle dans son art.


La boutiques de gravure des sceaux Phuc Loi (rue Hàng Quat) attire les visiteurs étrangers
à explorer l'art de gravure des sceaux.


Des sceaux en vente rue Hàng Quat.


Un métier méticuleux.


Les clients peuvent choisir des motifs.


Le sceau était utilisé autrefois par les lettrés.








Un sceau ayant l’image d’un coq, l’un des 12 animaux du zodiaque vietnamien.

Les sceaux vendus dans le magasin de Hung sont variés, en taille en motifs. La plupart des sceaux vendus dans la rue Hàng Quat sont en bois de lông muc, un bois tendre au grain fin et qui absorbe l’encre rapidement.

Au cours de notre conversation, Tashima Eruko, une jeune fille japonaise, est venue acheter de petits sceaux. Elle a confié qu’elle a trouvé cette rue grâce à Internet. Elle voulait commander ces sceaux pour ses amis, chacun gravé de leur nom.

Souvent en effet, les graveurs de sceaux travaillent à la commande. On leur donne un motif, et ils exécutent. Le modèle est esquissé sur le papier avant de commencer la phase de gravure proprement dite. Le prix varie beaucoup selon la taille des sceaux et la complexité des motifs, de dizaines de milliers de dongs à quelques centaines./. 
Article: Ngân Hà - Photo: Tât Son