01/08/2015 10:38 GMT+7 Email Print Like 0

La gestion des importations en règle avec l’OMC

Le Vietnam va gérer ses importations en conformité avec ses engagements internationaux et envisage de construire une loi sur le commerce extérieur, selon un projet récemment approuvé par le chef du gouvernement.


L’orientation globale est de maintenir et tirer le meilleur parti des mesures douanières et non douanières autorisées par les engagements envers l’Organisation mondiale du commerce et prévues par les accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux.

En même temps, les législateurs devraient élaborer une loi sur la gestion du commerce extérieur visant à assurer la stabilité, l’unité sur le plan politique, le caractère pratique et faisable des réglementations pour faciliter les activités des entreprises.

Le projet demande d’utiliser efficacement les droits d’importation et autres taxes pour soutenir de manière appropriée la production nationale et améliorer la compétitivité des marchandises fabriquées au Vietnam, conformément à ses engagements internationaux.

Côté contingentement, il invite à négocier avec les partenaires aux accords de commerce bilatéraux ou multilatéraux afin de mettre en place une feuille de route pour la gestion des importations lorsqu’elles portaient sur les secteurs dont le pays entend protéger la production domestique de façon raisonnable et adaptée.

Selon le Département général de la douane, le commerce extérieur du Vietnam s’élevait à 115,87 milliards de dollars le 15 mai 2015, ce qui représente une progression de 13,6 % en variation annuelle.

Les importations en ont atteint près de 59,78 milliards de dollars (+18,7 %), grâce à l’augmentation des importations de machines et de pièces de rechange, d’ordinateurs, de produits électroniques et de composants, de tissus, de matières du plastique et de produits métallurgiques. – VNA/VI

 

 

Articles Déjà publiés