05/02/2015 15:08 GMT+7 Email Print Like 0

La fille en or du wushu vietnamien

Avec sa soixantaine de médailles obtenues dans différentes compétitions, nationales, sud-est asiatiques et asiatiques, Duong Thuy Vi, 21 ans, est vraiment la reine du wushu. Plus qu’un sport, c’est toute sa vie.
Lors d’une rencontre avec Duong Thuy Vi au Centre d’entraînement  sportif national, à la veille du championnat national du wushu 2014, la sportive nous a expliqué son parcours.

A l’âge de 8 ans, elle a été initiée aux arts martiaux par le maître Nguyên Tùng Lâm à Gia Lâm (Hanoi), qui lui a découvert un don pour le wushu et l’a ensuite recommandée à l’équipe de Hanoi.  A l’âge de 10 ans, elle  a gagné la médaille d’argent au championnat d’Asie de Singapour en 2005. En se souvenant de cette époque, elle a confié : « Le championnat d’Asie de Singapour est la première compétition internationale à laquelle j’ai participé et j’ai vraiment été surprise d’aller en finale !».


Duong Thuy Vi, la fille en or du wushu vietnamien. Photo : Thông Haï 


Duong Thuy Vi a remporté l’or aux ASIAD 17. Photo : AVI


La collection de médailles de Duong Thuy Vi. Photo : Hà Thu 


Le sabre et  la pique sont les points forts de Thuy Vi. Photo : Thông Haï 


Dernières retouches à ses vêtements avant la compétition. Photo : Hà Thu 



De durs entraînements.. Photo : Hà Thu


L’air naïf de Thuy Vi et de ses camarades lors d’un entraînement. Photo : Hà Thu 



Thuy Vi prépare le championnat national  de wushu 2014. Photo : Thông Haï 


Thuy Vi et ses coéquipiers. Photo : Hà Thu 


Echanges après chaque entraînement. Photo : Thông Haï 

En 2007, Duong Thuy Vi s’entraînait au centre national d’entraînement et a gagné en 2008, à l’âge de seulement 15 ans, la médaille d’or au Festival mondial des arts martiaux traditionnels. Mais c’est lors de cette compétition qu’elle s’est aussi blessée au genou. Cependant, sa passion pour le wushu a été plus forte et deux mois après, elle a pu reprendre la compétition.

Elle a ensuite enchaîné les succès. En 2009, elle a remporté l’or aux Asian Indoor Games et s’est faite remarquer aux 17 Jeux asiatiques (ASIAD 17) tenus à Incheon (République de Corée) en battant en finale Li Yi, de Macao. Elle a brillé en sabre et pique. Cette première médaille d’or aux Jeux asiatiques a constitué un jalon pour le wushu vietnamien où les champions de stature mondiale tels Nguyên Thuy Hiên, Dàm Thanh Xuân, Nguyên Thi Ngoc Oanh, Nguyên Thanh Tùng… n’ont jamais décroché l’or.

«Thuy Vi est une sportive laborieuse qui tient à faire de belles prestations. Je souhaite ardemment qu’elle rapporte plus de médailles à l’équipe vietnamienne de wushu», nous a confié Nguyên Van Chuong, entraîneur en chef de l’équipe nationale de wushu.
Texte: Ngân Hà – Photos: Thông Haï, Hà Thu  et archives de l'AVI
Articles Déjà publiés