11/12/2015 14:50 GMT+7 Email Print Like 0

La danse contemporaine : point de rencontre entre l’Europe et l’Asie

Le 5e festival international de danse intitulé « la danse contemporaine : point de rencontre entre l’Europe et l’Asie» s’est déroulé récemment à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville. Un festival organisé par l’EUNIC (Institut culturel et ambassades des pays européens à Hanoi), de concert avec l’Opéra de ballet national du Vietnam. 
Elle a suscité un grand intérêt parmi les amoureux d’art chorégraphique contemporain. Durant quatre nuits consécutives au Théâtre de la Jeunesse et à l’Opéra de Hanoi, les artistes allemands, israéliens, japonais, polonais et vietnamiens ont exécuté des chorégraphies contemporaines, avec des figures délicates révélant l’âme de l’homme.

La pièce « Atlanta », qui a entamé le festival, se divisait en 10 parties que chacune est une histoire différente, une conjoncture différente. Elle a été interprétée par Artour Astaman et Ilana Bellahsen, et accompagnée par des sons de flûte du Moyen-Orient.
 

Mme Almuth Meyer–Zollitsch, directrice de l’Institut Goethe, prenant la parole à la cérémonie d’ouverture du festival.


« Artlana », interprétée par deux artistes israéliens, a entamé le festival


Des morceaux de Bach, Bjorn, des sons de flûte… ont accompagné « Artlana »


Le spectacle « Artlana » était divisé en 10 parties dont chacune était  une histoire différente


La pièce «Deux côtés» interprétée par Nguyên Van Nam et Jaro Vinarsky


 «Deux régions du pays », à la fois comédie et tragédie.


 «Deux régions du pays » est un tableau romantique inspiré des contes de fée allemands


L’œuvre révèle les relations sociales humaines


 «Deux régions du pays» fut l’une des meilleures œuvres présentées au festival


Le chorégraphe Kentaro a impressionné le public avec ses figures inspirées du hip-hop.


Le spectacle de danse « Au  retour à la forêt » se caractérise par son style chorégraphique moderne


L’impressionnante interprétation solo d’un artiste polonais


Des effets artistiques appliqués  à la pièce « Dérèglement de la personnalité de type B »


Un spectacle de danse du Vietnam, pays hôte


La pièce du chorégraphe Trân Ly Ly s’inspirait fortement du bouddhisme


La pièce du chorégraphe Trân  Ly Ly a clôturé le 5e festival international de danse 


Le 5e festival international de danse  « la danse contemporaine : point de rencontre entre l’Europe et l’Asie»
a laissé de beaux souvenirs chez les public. 

 
L’œuvre « Đôi bờ » (Deux côtés), chorégraphiée par Karine Ponties, fruit d’une coopération entre la troupe de danse belge Dame de Pic et l’Opéra de ballet national du Vietnam, a été exécutée par les artistes vietnamien Nguyên Van Nam et belge Jaro Vinasky.

Le clou du spectacle a été la pièce de danse « Deux régions du pays », exécutée par l’ensemble de danse allemande mondialement connu Sasha Waltza & Guests.  L’œuvre, chorégraphiée par Sasha Waltz, est un tableau du passé inspiré des contes de fée allemands où se mêlent comédie et tragédie.

Le chorégraphe vietnamien Trân Ly Ly a clôturé ce 5e festival international de danse  par son œuvre « Thiền » (Méditation), qui conseille à l’homme de vivre à un rythme moins pressé, d’être plus proche de son prochain et de communiquer davantage avec la nature./.

Texte: Ngân Hà – Photos: Khanh Long