08/07/2016 10:17 GMT+7 Email Print Like 0

La bananiculture gagne du terrain à Hung Yên

 La bananiculture est une orientation privilégiée dans le district de Khoai Châu, province de Hung Yên, avec des zones de culture aménagées dans les communes de Tu Dan, Dai Tap, Dông Kêt, Dông Ninh…
La culture des bananiers est devenue ces dernières années le revenu principal des habitants du district de Khoai Châu, province de Hung Yên, car elle rapporte de gros bénéfices. Elle nécessite un investissement de moins de 20 millions par hectare mais son bénéfice annuel est multiplié par dix, près de 200 millions de dongs.

« Durée de culture courte, investissement peu élevé, techniques de culture faciles à appliquer et débouchés assurés, autant de raisons qui explique le développement de la culture des bananiers», a confié Pham Nang Thanh, un agriculteur de la commune de Dai Tap, district de Khoai Châu, province de Hung Yên, l’un des pionniers dans la bananiculture à Hung Yên.

M.Thanh s’est initié à la bananiculture aux normes VietGap fin 2014 et a installé  un système d’arrosage automatique qui peut profiter de l’eau du fleuve et des puits,  utilise peu d’engrais et garantit de hauts rendements. Le système s’active automatiquement tous les 3 ou 4 jours.

 

La bananiculture est devenue la source de revenu la plus importante du district de Khoai Châu, province de Hung Yên


A Khoai Châu, la culture des bananiers est pratiquée  essentiellement sur les deux côtés des  fleuves  


Des beaux régimes de bananes qui attendent être récoltés


Système d’arrosage automatique.


Un pied de bananier ne produit qu’une fois, après il doit être remplacé


Les bananes sont traitées avant d’être exportées


Les régimes de bananes sont lavés et emballés dans les locaux de la société Thuân Tam Thanh (3T)


Les régimes de bananes sont immergés dans la solution Tecto 0,2%, laissés à sécher et conservés
dans des boîtes de carton



Il faut protéger les bananes des insectes qui détruisent les jeunes fruits, et aussi des températures trop basses


La SARL Thuân Tam Thanh (marque commerciale 3T) exporte chaque jour une vingtaine de tonnes de bananes
vers la Russie, la Malaisie, la République de Corée et les pays arabes.

Depuis 2015, les 30 ha de bananiers de la SARL Thuân Tam Thanh sont certifiés aux normes VietGap. Ils  donnent chaque année 1.500 tonnes de fruits.

La densité de plantation est de 3.500 pieds /ha  et on doit bien arroser les bananiers pour qu’ils s’enracinent rapidement, et fleurissent dans les plus bref délais.

En termes de fertilisation, les bananiers exigent de grandes quantités d’engrais, notamment potassiques et  azotés, qui décident des rendements et de la qualité des fruits. Le cultivateur peut fertiliser ses terrains avec des engrais minéraux  ou riches en oligo-éléments et, s’ils existent sous forme liquide,  les pulvériser sur les feuilles.

M.Thanh a créé la société de bananes 3T, qui exporte chaque jour une vingtaine de tonnes en Russie, en Malaisie  et vers les pays arabes.

Selon M. Nguyên Van Dat, chef de la Section de l’Agriculture et du Développement rural du district de Khoai Châu, depuis le déploiement du projet « Création, gestion et développement de la marque de banane Khoai Châu », le district compte environ 500 ha de bananiers,  qui produisent plus de 30.000 tonnes/an et rapportent plus de 200 milliards de dongs. Le district compte faire de la bananiculture le pilier de son économie./ .

 
Texte: Quynh Anh – Photos: Trân Công Dat