24/04/2017 10:26 GMT+7 Email Print Like 0

Hô Chi Minh-Ville - Vision 2025

Il faut que Hô Chi Minh-Ville reprenne sa première position, objectif qui s’avère réalisable. Pour cela, l’administration et les habitants de la ville doivent être déterminés à donner un élan en suivant la devise « faire des essais, mettre en œuvre, accepter des risques », et dire non au mécanisme « donnant-donnant ». C’est ce qu’a affirmé Dinh La Thang, membre du Bureau politique du CC du PCV, secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, lors d’une interview accordée à la revue Vietnam Illustré sur le thème « Edifier le nouveau centre urbain de Hô Chi Minh-Ville-Vision 2025 ». 
Le développement des infrastructures est lié à l’assurance du bien-être social 
 

Dinh La Thang, membre du Bureau politique du CC du PCV, secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville.
Photo: Kim Phuong 

 
Vietnam Illustré: Selon la décision ”Approbation du Plan de développement socio-économique global de Hô Chi Minh-Ville jusqu’en 2020, Vision 2025 » du Premier ministre, la mégapole suivra un développement économique  concentré et  multipolaire. Comment cette décision sera-t-elle mise en œuvre ?

Dinh La Thang : Il est prévu que la région centrale fasse 15 km avec quatre pôles de développement. Elle comprendra les arrondissements 1, 3, Binh Thanh,  une partie de l’arrondissement 4, le nouveau centre urbain Thu Thiem et quatre centres à échelle municipale. La ville s’élargira vers deux directions: l’Est et le Sud, avec deux orientations secondaires : le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Bien que le plan développement de Hô Chi Minh-Ville soit rédigé depuis 1998, à part la direction Sud, les autres directions n’ont pas de système complet d’infrastructures à savoir réseau de transports publics tels que tramways ou métros, villes satellites…. 

La ville a accordé une attention particulière au renforcement de la liaison régionale en ouvrant de nouveaux axes de communication, élargissant ou créant de nouvelles portes de la ville communiquant avec les provinces avoisinantes. Elle a élaboré des mécanismes spécifiques afin de mieux valoriser les atouts de la « zone économique clé du Sud » comprenant huit villes et provinces - Hô Chi Minh-Ville, les provinces de  Tây Ninh, Binh Phuoc, Binh Duong, Dông Nai, Bà Ria-Vung Tàu, Long An, Tiên Giang  - et a renforcé la liaison régionale.


La cathédrale Notre-Dame, un ouvrage architectural typique antique de Ho Chi Minh-Ville, mis en chantier en 1877
et achevé en 1880. Photo: Kim Phuong

 
Vietnam Illustré: D’ici à 2025, Hô Chi Minh-Ville devrait compter environ 10 millions d’habitants et devenir un super centre urbain à l’échelle mondiale. La ville a prévu quelles politiques pour assurer le bien-être de ses habitants ?

Dinh La Thang : La mégapole du Sud, bien que ne représentant que 10% de la population et plus de 0,6% de la superficie du pays, détient environ 23% du PIB national, 30% des recettes budgétaires et 20% du total de l’IDE du pays. Ces chiffres témoignent de son rôle important. Le comité du Parti de la ville prévoit de concevoir un système de sécurité social et de bien-être social homogène et efficace. Parallèlement, la ville a bien réalisé des politiques de sécurité sociale liées à la création d’emplois, encourage les acteurs économiques, les entreprises à développer leur production pour créer davantage d’emplois et soutient les habitants dans leur recherche d’un travail.

La ville compte améliorer la qualité du système d’assurances, réaliser efficacement le programme de réduction durable de la pauvreté, propager à large échelle le programme cible national d’édification de la Nouvelle ruralité, dans le sens de relier développement socioéconomique et protection de l’environnement, réduire la pauvreté, créer des emplois, assurer la sécurité sociale et le bien-être social, développer de façon durable l’économie rurale. La ville est résolue à mettre en œuvre avec succès les politiques de récompense envers les personnes méritoires envers la Patrie et ceux bénéficiant des politiques sociales.


L’amélioration du réseau de communications a changé la phyisonomie de Ho Chi Minh-Ville. Photo: Thông Hai 

Le développement urbain de façon durable, dans le sens d’aménagement de grands centres urbains 

Vietnam Illustré: Les actuels et futurs centres urbains exercent quelles influences sur le développement socio-économique de la ville?
 
Dinh La Thang : De nouveaux centres urbains sont une solution indispensable pour le développement de la mégapole. Chacun se verra assigner un objectif de développement différent dans le cadre du développement global de la ville. Ces nouveaux centres urbains permettront à la ville de renouveler son mécanisme économique. Par exemple : le nouveau centre urbain de Thu Thiem sera un centre financier et commercial, celui au Nord-Ouest deviendra un centre d’éducation, de santé et industriel bio à haute valeur ajoutée, l’arrondissement 9 un parc industriel high-tech, le centre urbain Hiep Phuoc  un centre de services et de transport maritimes. Les nouveaux centres urbains faciliteront les filières économiques où la mégapole du Sud à des atouts par rapport aux villes et provinces voisines, réduiront les activités de sous-traitance et polluantes, attireront de nouvelles technologies et se développeront durablement.
 

Le centre urbain Phu My Hung fait partie du plan d’aménagement élargi de Ho Chi Minh-Ville vers le Sud,
à la direction de la mer Orientale. Photo: Kim Phuong 

 
Vietnam Illustré: Pour que la ville soit une destination toujours attrayante pour les investisseurs, quelles sont les priorités ?

Dinh La Thang: Hô  Chi Minh-Ville est la ville qui attire depuis très longtemps les investissements venus de grands pays, notamment de l’ASEAN.

Depuis longtemps, la ville se concentre dans sa réforme administrative pour attirer les investisseurs et elle la réalisera prochainement de façon intégrale, dans tous secteurs, ce pour créer une administration électronique professionnelle, démocratique, moderne, dynamique, et efficace, un environnement d’affaires favorable, transparent, égal et ouvert, au bénéfice de sa compétitivité./.
 

Plan  aménagé du nouveau centre urbain Thu Thiem, au 2e arrondissement (Ho Chi Minh-Ville).
 
Texte : Nguyen Vu Thanh Dat – Photos : Kim Phuong
 
Articles Déjà publiés