06/02/2017 09:26 GMT+7 Email Print Like 0

Hô Chi Minh-Ville lance une application pour améliorer son trafic

Depuis janvier 2017, outre l’application Google Maps, les habitants de la mégapole du Sud peuvent s’informer des lieux de parking ainsi que des congestions et embouteillages sur la plateforme en ligne de circulation. Ce projet est développé dans le cadre d’une coopération entre le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville et le Service municipal des communications et des transports.

Hô Chi Minh-Ville est la première ville du Vietnam à disposer d’une plateforme en ligne dédiée à l’information sur les conditions de circulation. Le projet est mis en œuvre par les gérants du tunnel Thu Thiêm qui passe sous le fleuve Sài Gòn, via le site giaothong.hochiminhcity.gov.vn. Une application mobile Android et iOS peut être téléchargée.

Les informations de la circulation dans tous les coins de la ville sont enregistrées par un réseau de 300 caméras qui permettent de collecter et d’analyser les réactions et alertes chez les administrations et les conducteurs. Grâce à cette plateforme, les gens peuvent s’informer des bouchons, des places de parking disponibles, et de l’emplacement de toilettes publiques.

«La municipalité maintient la gratuité de l’accès à cette plateforme dans l’espoir qu’elle permettra à tout le monde d’éviter les congestions et embouteillages, précise Trân Quang Lâm, chef adjoint du Service des communications et des transports de Hô Chi Minh-Ville. Nous allons implémenter de nouveaux services dans un proche avenir», ajoute-t-il.

Lors de la conférence de presse donnée afin de présenter cette plateforme, Lê Van Khoa, vice-président du Comité populaire municipal, a souligné que celle-ci était conforme à l’orientation prise par la ville vers l’institution d’une administration électronique, en estimant qu’elle devrait atténuer de manière sensible le caractère alarmant de la situation actuelle de la circulation dans l’ensemble de l’agglomération.

«Le ministère des Communications et des Transports étudiera l’efficacité de ce premier projet, auquel je suis favorable dans la perspective d’une généralisation au niveau national», précise incidemment Khuât Viêt Hùng, vice-président du Comité national de la sécurité routière. – CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés