02/05/2015 09:19 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoi: priorité au développement d’un sport de haut niveau

 La ville a élaboré un projet de développement d’un sport de haut niveau grâce à des athlètes formés professionnellement et s’entrainant dans des établissements modernes.


D’ici à 2020, la ville a pour objectif de disposer de 4.500 joueurs professionnels et amateurs dont 1.100 de haut niveau, outre 850 entraîneurs et 1.000 arbitres de tous niveaux. Elle s’efforce de former des athlètes afin que 10 à 12 de ses 3.500 athlètes participent aux 31e et 32e Jeux olympiques au Brésil et au Japon pour y remporter des médailles. Et d’ici 2030, ils devraient être de 13 à 15 personnes et remporter au moins une médaille d’or.


Hanoi accorde une priorité au développement de 20 disciplines que sont l’athlétisme, la natation, l’haltérophilie, le tækwondo, la lutte, le tir, le tir à l’arc, le karaté, le tennis de table, la gymnastique rythmique, l’escrime, l’aviron, le canoë-kayak, le cyclisme, le judo, la boxe anglaise féminine, le badminton, le wushu, le sepak takraw (volley-football), et le football, ainsi que celles dans lesquelles ses athlètes seront susceptibles de gagner des médailles.

Au niveau de la formation des athlètes, la capitale a modifié les modalités et les critères de recrutement, de formation professionnelle et d’entraînement des talents, ainsi que leur sélection pour constituer des équipes suffisamment nombreuses et de qualité. La formation et l’entraînement des talents dans les sports de pointe bénéficieront de priorités en vue de leur donner les meilleures conditions pour emporter des médailles lors des Jeux asiatiques et olympiques.


Investissement dans les infrastructures sportives


La ville demandera aux organisations de faire des recherches pour appliquer le progrès scientifique en matière de révélation de jeunes doués, de traitement des blessures et de rééducation, de prévention et la lutte contre le dopage, de nutrition sportive, etc.

L’importance des infrastructures sportives n’étant pas contestable, la ville de Hanoi a en a fait bâtir de nouvelles, et a rénové et modernisé plusieurs stades et gymnases conformément à son aménagement du développement des sports et de la gymnastique pour 2020 et sa vision pour 2030.

Par ailleurs, la ville améliore et rénove les politiques de rémunération, de gratification, d’évolution de carrière et de distinction, en particulier pour les joueurs et les entraîneurs ayant de bons résultats. La capitale cherche en outre à professionnaliser les sports, ceux de haut niveau devant être impliqués dans des activités sociales et de loisirs en vue de généraliser la pratique du sport au sein de la population. Elle encouragera de même les associations et organismes à investir ou à parrainer le sport et, par ailleurs, multipliera les échanges et renforcera les coopérations afin de solliciter davantage d’assistances financières comme techniques au service du développement du sport de Hanoi. -CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés