19/07/2016 09:39 GMT+7 Email Print Like 0

Goûter à la liberté dans une forêt de Bac Giang

La forêt de Khe Rô, à 150 km de Hanoi, est une destination de choix pour les amateurs de découvertes culturelles. Le tourisme communautaire connaît un franc succès, notamment les nuitées chez l’habitant.


Plutôt que de se rendre dans des complexes balnéaires, les touristes, en particulier les jeunes, optent pour des séjours en forêt. Des destinations qui permettent d’échapper à la canicule et au stress de la vie urbaine.


La forêt de Khe Rô du district de Son Dông est un des meilleurs atouts du tourisme communautaire de la province de Bac Giang (Nord). Situé dans la Réserve naturelle de Tây Yên Tu, ce centre d’écotourisme, d’une superficie de 5.000 ha, est le refuge de nombreuses espèces d’animaux et de végétaux figurant sur les listes des espèces en danger. La destination, située à 150 km de Hanoi, a été dénichée par des voyageurs étrangers. Prisée par les «phuot» (bourlingueurs en français), Khe Rô est régulièrement citée sur les sites internet.


Le tourisme chez l’habitant


La région est le berceau de plusieurs minorités ethniques, telles que les Tày, Nùng, Cao Lan et les San Chi, ces derniers se montrant attachés à leurs traditions ancestrales. Les visiteurs peuvent découvrir les chants Shoong hao des ethnies San Chi et Cao Lan, mais aussi les maisons sur pilotis, considérées comme des «ornements de la nature».


Ces dernières années, des locaux ont commencé à développer le tourisme chez l’habitant. «Depuis 2012, nous avons commencé avec ma famille à accueillir des voyageurs. Et la majorité de mes clients sont des groupes d’étrangers, et qui disent apprécier mes services», partage Hoàng Van Tu, un habitant du hameau de Nà O. Il espère cependant que les autorités vont continuer à soutenir ce genre d’initiatives.


Les autorités de la province de Bac Giang et du district de Son Dông ont investi dans plusieurs infrastructures, notamment des routes pour rentrer dans Khe Rô. Une grande maison sur pilotis publique a été construite pour servir d’aire de repos aux voyageurs. De plus, de futures coopérations sont en vue avec des organisations et des entreprises privées pour développer des services, dont de nouvelles maisons pour stimuler le tourisme chez l’habitant. -CVN/VNA/VI

Articles Déjà publiés