06/07/2017 09:32 GMT+7 Email Print Like 0

Exposition de peintures d’enfants à Hanoi

Une exposition des peintures créées par des enfants vietnamiens et japonais, sur le thème « Danse enfantine », a été organisée en juin 2017 à Hanoï, dans la Salle d’exposition sise au 16, rue Ngô Quyên”.
L’exposition a été organisée par le Centre d’arts vietnamien Hoa Tâm en coordination avec le Club japonais des Beaux-arts Baru Studio. Au total, ont été présentées 160 peintures créées par des enfants vietnamiens et 33 par des enfants japonais. Elles avaient été exposées au Japon un mois plus tôt.

Ces enfants ont créé des peintures multicolores à la gouache, à l’aquarelle et même à la laque… Cet événement a permis aux enfants des deux pays d’exprimer leur talent et de présenter une vision de leur pays.


«Nouvel an au Japon» de Haruka Hasegawa.


«Le Japon» d’Ayaka Ohuo.


«J’aimerais devenir prof de danse» de Pham Minh Châu.


«Feu d’artifice» de Miyako Sugasawa.


«Gardien de buffle» de Biên Bao Lan.


«Ruelle » de Lai Huu Khuong Duy.


«Joueuse de luth à deux cordes» de Nguyên Truc Linh Anh.


«Forêt» de Tô Diêm Quynh Huong.


Un coin de l’exposition « Danse enfantine » à Tokyo (Japon).


La peintre Haruko Cho, du Club japonais des Beaux-arts Baru Studio, admirant les œuvres des enfants vietnamiens.

Haruko Cho, peintre du Club japonais des Beaux-arts, a confié que les différences dans la vie des enfants vietnamiens et japonais se retrouvent dans ces œuvres. Ainsi, les enfants vietnamiens préfèrent utiliser des couleurs chaudes, les petits japonais des couleurs froides.
 
L’exposition a attiré un public nombreux. Nguyên Thi Nhàn, directrice du Centre d’arts de Hoa Tâm, a confié: «Nous souhaiterions organiser des expositions chaque année pour permettre aux enfants d’avoir la chance d’échanger à travers la peinture


La peintre Nguyên Thi Nhàn, directrice du Centre d’arts Hoa Tâm, et des enfants japonais lors de l’exposition à Tokyo.


Haruko Cho (à gauche) et Nguyên Thi Nhàn  parlant des peintures créées par les enfants vietnamiens.


Des enfants vietnamiens dessinant.


La peintre Haruko Cho lors d’un cours de dessin avec des enfants vietnamiens.


Haruko Cho apprend aux enfants vietnamiens à dessiner.

Lê Quôc Bao, critique d’art: « Les œuvres de cette exposition me surprennent beaucoup. Chacune se différencie par son genre, son matériel et sa technique. J’espère que de tels événements seront souvent organisés afin de présenter des œuvres créées par des enfants./. »
 
Texte : Trân Vân – Photos : Trân Thanh Giang
Articles Déjà publiés