03/08/2016 09:52 GMT+7 Email Print Like 0

Environnement : Formosa sous surveillance spéciale pendant trois ans

Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement a décidé de mettre en place une mission de supervision spéciale pour l’aciérie Formosa à Hà Tinh (Centre). Le but : surveiller pendant trois ans toutes les activités de l’entreprise.

Une séance de travail s'est récemment tenue entre la mission de surveillance du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, conduite par le directeur adjoint du Département général de l’environnement Hoàng Van Thuc, et la société sidérurgique Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh. Les discussions ont concerné les engagements de l’entreprise à ne plus réitérer des violations administratives, mais aussi à venir à bout de la colossale pollution industrielle qui avait causé la mort massive de poissons dans le Centre du pays.

Le directeur général adjoint de Formosa Hà Tinh, Lô Hông Minh, a expliqué les erreurs apparues dans le système de traitement des déchets solides, et présenté le plan d’actions pour les temps futurs. À l’heure actuelle, l’entreprise sidérurgique commence à développer un modèle de barrage incluant un système de refroidissement de la coke, un combustible.

Selon les prévisions, la construction du premier barrage sera terminée à la fin du mois de mars 2019, et le deuxième s’achèvera pour juin 2019. Formosa a également calibré la puissance du premier four à coke au niveau le plus bas, et a envoyé un dossier de confirmation sur les réalisations entreprises pour la protection de l’environnement au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement.

Plus de 700 tonnes de déchets ne sont pas encore traités

Elle s'engage également à construite des décharges de stockage pour les déchets. Sur les 16 points de stockage prévus, 7 ont déjà pu être terminés. De plus, la société a annoncé l’installation de plusieurs réservoirs d’eaux usées pour éviter tout nouvel incident environnemental.

Hoàng Van Thuc a demandé à Formosa de «strictement réaliser» ces engagements.

En outre, selon le rapport de la province de Hà Tinh, il reste aujourd’hui dans les locaux de Formosa plus de 700 tonnes de déchets qui ne sont pas encore traités, et qui devraient être prochainement analysés, une étape importante pour prendre des mesures appropriées pour en venir à bout. -CVN/VNA/VI
Articles Déjà publiés