11/08/2016 10:47 GMT+7 Email Print Like 0

Énergie éolienne dans un village flottant du Fleuve Rouge à Hanoi

Sur les toits des bateaux de 10 familles  du village flottant de Bai Giua, à Tu Liên, le long du Fleuve Rouge à Hanoi, trônent des éoliennes. Conçues par l'architecte Lê Vu Cuong, elles ont facilité la vie de ces gens pauvres, surtout pendant les journées  torrides d'été.
 
Ce village flottant du Fleuve Rouge compte près de 20 familles dont les moyens de subsistance principaux sont le commerce de poterie et de ferraille récupérée. Depuis plus de 20 ans, ils vivent sur de vieilles péniches de fer. Avant l’arrivée de l’éolien, ils devaient acheter l'électricité à un prix élevé.


Le village flottant de Tu Liên compte près de 20 péniches de commerçants de céramique.
Pendant des années, ils ont utilisé de l’électricité au prix de 4000 à 5000 VND/ kWh.



L’architecte Lê Vu Cuong.


L’électricité est stockée dans la batterie et utilisée pour l'éclairage.


La mini-éolienne comprend des pales formées de bassines en plastique.


L’installation des éoliennes est réalisée sur le plancher du bateau.


Les bassines en plastique peuvent facilement tourner, même avec une faible brise.


Le système éolien, avec moteurs, poteaux en acier, panneaux solaires, régulateurs de charge,
batterie, ampoule LED 9W….



Ce projet d'énergie éolienne est réalisé à titre expérimental dans 10 bateaux d’un village flottant du Fleuve Rouge.

Conscient des difficultés de ces personnes, l'architecte Lê Vu Cuong, directeur de la Compagnie Architecte verte1516, et ses collaborateurs, ont eu l'idée audacieuse d’appliquer un système d'énergie éolienne. «J'ai été au village pour examiner la situation. Nous avons décidé d’utiliser des bassines en plastique pour faire les pales des éoliennes. Pratique et pas cher !», a-t-il dit.

Il a également reçu des fonds de Live & Learn Vietnam pour un système d'énergie éolienne en faveur de 10 familles.

Lê Vu Cuong fait des visites régulières au village pour vérifier si le système fonctionne bien. Lui et ses partenaires travaillent ensemble pour générer une production plus importante afin que les gens puissent utiliser ventilateurs, cuisinières ou même réfrigérateurs./.



Le système d'éclairage se compose d'ampoule LED 9W dont la luminosité est équivalente à une ampoule
à incandescence de 60W. 
On peut ajouter 1 ou 2 ampoules en fonction des besoins.


Une petite ampoule à l'énergie éolienne peut éclairer l'espace étroit du bateau.


Selon Mme Dung, sa famille peut économiser chaque mois  plusieurs milliers de dongs grâce à l'énergie éolienne.


Le soir, les ampoules éclairent  un espace d'environ 2m de rayon. Les activités de la famille sont devenues plus faciles.


Toutes les activités quotidiennes du village flottant se font dans de vieilles péniches en fer.


Les habitants du quartier cultivent des légumes sur le bateau pour améliorer leur quotidien.


Les familles peuvent économiser environ 30-50.000 VND/mois grâce à l'énergie éolienne.


Ces éoliennes ont amélioré la vie de ces travailleurs pauvres.


Le plancher du bateau devient un «gymnase» à la fin de la journée.


Ce modèle d'énergie éolienne à petite échelle a contribué à réduire l'impact du changement climatique
et est un don important pour les travailleurs pauvres.



Le système conçu par Lê Vu Cuong est composé d’éoliennes dotées de pales formées de bassines. L’électricité,  stockée dans des batteries, permet d’allumer une lumière LED de 9 Watts qui a une luminosité équivalente à une ampoule de 60 watts.

 
Réalisé par Trân Công Dat